Pourquoi les Texans disent-ils que tout est plus gros au Texas ?

Big Tex lors de la Big State Fair du Texas à Dallas / Crédit Photo : Kevin Brown State Fair of Texas

“Everything is bigger in Texas”. Cette phrase célèbre fait partie des clichés, mais aussi de la culture et de la fierté de l’Etat à l’étoile solitaire. Pourquoi les Texans affirment que tout est plus gros au Texas ? C’est la question bête de la semaine.

L’expression s’explique d’abord par la taille de son territoire, dont la superficie de 700.000 km2 le hisse à la deuxième place des Etats américains les plus grands, après l’Alaska. Mais la géographie n’explique pas tout. L’expression tire son origine de l’immigration. “Il faut observer cette phrase à travers l’histoire du Texas”, explique Walter Louis Buenger, historien en chef à Texas State Historical Association. Entre 1845 et 1915, des centaines de milliers d’Européens affluent sur les côtes du Texas, dont une grande partie est d’origine allemande.

Les lettres qu’ils envoient à leur famille font alors circuler le mythe d’un Etat vierge immense, inexploré, où tout est possible. Une publicité toute faite pour les compagnies et entrepreneurs qui se servaient de ces missives pleines d’espoir comme outils de propagande auprès de la population. Au XIXe siècle, le Texas est encore largement sous-peuplé (la colonie est composée d’à peine 3.500 personnes en 1825) et les autorités accordent de vastes concessions de terres. Les entrepreneurs recevaient alors des biens pour faire venir des migrants au Texas.

Très vite, les immenses terres texanes commencent à attirer le pays entier. Les journaux de l’époque écrivent sur cet Etat où tout paraît plus facile à cultiver. En 1908, le journal New York Tribune écrit : “Les hommes sont plus forts au Texas, les enfants sont plus sains et les femmes sont plus imposantes. Les fruits et les fleurs poussent plus tôt et durent plus longtemps au Texas”. Un an plus tard, le Los Angeles Herald ajoute : “La terre est si fertile au Texas que tout pousse en plus grande taille qu’ailleurs”.

Le symbole du patriotisme 

L’expression n’est pas seulement liée à l’immigration, mais aussi au siège de Fort Alamo, à San Antonio, en 1836. Depuis cet épisode historique de l’histoire du Texas, les noms de Davy Crockett ou Samuel Houston font partie de la culture populaire. “En 1930, le Texas et le reste des Etats-Unis désignaient la bataille d’Alamo comme l’un des moments les plus héroïques de l’histoire américaine. Cette idée d’héroïsme a apporté la preuve, selon les Américains, que tout était plus gros au Texas. Depuis le début des années 1900, cet épisode a pris de l’ampleur dans la culture populaire américaine”, analyse l’historien Walter Louis Buenger.

Aujourd’hui encore, l’expression “Come and take it” scandée par les insurgés lors de la prise du Fort Alamo est utilisée par les Texans pour revendiquer le port d’armes à feu. “La phrase ‘Everything is bigger in Texas’ est une philosophie qui est toujours applicable dans la pensée texane”, conclut Walter Louis Buenger.