Les preschools bilingues de New York et la région

Si vous arrivez aux Etats-Unis, l’école maternelle américaine va vous désorienter: ici rien d’universel du côté de l’école pour les 3-5 ans. A New York et dans toute la “tri-state” area, l’école obligatoire et gratuite commence à 5 ans (le kindergarten, la première classe de primaire, équivalent en France da la grande section de maternelle). Pour les plus jeunes, on parle de « pre-k » (pour pre-kindergarten). Et même si la ville de New York a, sous le précédent maire Bill de Blasio, mis en place un ambitieux plan de pre-k universel, dans les faits cela reste encore souvent un parcours du combattant pour les parents, surtout si l’on souhaite une option bilingue. Il en est de même dans le reste de l’agglomération, en dehors de la ville de New York.

Du coup, les écoles maternelles privées francophones ont continué de se développer. Certes, la pandémie est passée par là (des petites structures à Brooklyn notamment comme Le Jardin de Louise, le Ballon Rouge ou Hands on World ont fermé), mais de nouvelles enseignes ont vu le jour, et d’autres existantes se sont étendues.  La Maternelle ou encore Les Petits Poussins ont ouvert de nouveaux campus dans Manhattan mais aussi Brooklyn Global Prep, dans le quartier très francophone de Williamsburg. Qu’elles soient nouvelles ou non, les preschools bilingues de New York sont souvent très demandées, donc faites votre dossier à l’avance.

De la crèche en appartement à l’école à plusieurs classes, il y en a pour tous les goûts.  Beaucoup de ces écoles ont en commun d’avoir un fondateur ou une fondatrice (plus souvent), passionné(e) d’éducation, qui trouve dans l’ouverture d’une école une façon de mettre en application ce à quoi il ou elle croit. Cela donne à ces écoles une atmosphère familiale, et des parents souvent très attachés à l’école, même si leurs enfants n’y passent que quelques années.

© 2022 French Morning US, French Morning Media Group. All Rights Reserved. Made in NYC.