Quels sont les tests virologiques acceptés pour voyager en France ?

Test de dépistage du coronavirus par prélèvement nasal (Shutterstock)

Actualisé le 11 août 2020

A partir du mercredi 5 août 2020, face à l’obligation d’effectuer un test virologique de moins de 72 heures (et la possibilité de le faire aux Etats-Unis), les Français des Etats-Unis se questionnent sur le type de tests disponibles pour être autorisés à monter dans l’avion. French Morning a creusé la question et vous apporte quelques réponses.

Quels tests sont autorisés pour voyager?

Après de nombreuses questions des voyageurs, l’ambassade a mis son site d’informations à jour pour préciser que “à partir du samedi 1er août, le résultat d’un examen biologique de dépistage virologique (test PCR impératif) réalisé moins de 72 heures” doit être montré pour embarquer. Aux Etats-Unis, il existe deux sortes de tests virologiques, comme l’explique la FDA sur son site.

Le premier, le test communément appelé PCR, est un test moléculaire. Il est en général disponible entre trois et cinq jours selon les hôpitaux et la capacité des trois laboratoires principaux qui s’occupent de la gestion des procédures.

Le deuxième, le test antigène, communément appelé « rapid test » est effectué par les hôpitaux équipés pour faire les tests sur place. Ceux-ci, contrairement au PCR, donnent des résultats plus rapidement, en à peine une heure. Sur le site de l’ambassade, on peut lire que « certains laboratoires offrent la possibilité d’obtenir des résultats dans des délais réduits, fréquemment appelés “Rapid Tests”. Il vous est conseillé de vérifier avant de vous faire tester que le protocole appliqué par le laboratoire sera conforme au standard indiqué (“examen biologique de dépistage virologique”). »

En revanche, le test qui détecte les anticorps, appelé « antibody test », ne permet pas de voyager.

Quelle est la différence entre un test moléculaire et antigène ?

Premièrement, les deux tests sont effectués de la même manière, et vous devez forcément passer par une tige dans le nez. La différence, c’est que le test moléculaire est fait en laboratoire, tandis que le test antigène est fait directement sur place à l’aide d’un équipement spécial, et c’est pour cela qu’il n’est pas disponible partout.

Où peut-on faire des tests PCR ?

Les consulats se sont mobilisés et ont créé une page en ligne où différentes adresses sont répertoriées pour se faire tester, dont certains centres garantissant des résultats en 48 heures, notamment à Los Angeles, Houston, New York, MiamiSan FranciscoBoston et Washington DC. Pour les personnes qui n’arriveraient pas à passer ce test moins de 72 heures avant leur vol, l’ambassade de France aux Etats-Unis explique sur son site que des dérogations provisoires pourraient être délivrées au cas par cas jusqu’au lundi 17 août.