5 restaurants pour sortir Emmanuel Macron à New York

Emmanuel Macron vient à New York pour participer à l’Assemblée générale des Nations-Unies. Pour terminer ses journées bien chargées, on lui recommande quelques bonnes adresses qui lui plairont certainement. Et comme il n’a pas peur ni de marcher, ni de traverser les rues ou les avenues, French Morning ne s’est pas limité au quartier de l’ONU.

Traverser la rue pour aller à Ophelia

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Ophelia (@opheliany) on

On le sait: le président français aime traverser la rue. S’il traverse l’avenue du siège des Nations-Unies, il risque de ne pas trouver grand chose d’intéressant. En revanche, un peu plus au nord, plutôt que d’aller à la Trump World Tower, on lui conseille le rooftop Ophelia et ses vues spectaculaires sur l’East River et Midtown. Le rooftop a ouvert cet été à la place du Top of Beekman, un secret bien gardé de New York où quelques habitués venaient faire le plein de cocktails. 3 Mitchell Place, 49th and 1st Avenue. 212.980.4796. Site

Pierre Lapin, le repaire du “Gaulois réfractaire”

credit: Noah Fecks

Depuis sa déclaration sur les “Gaulois réfractaires au changement” au Danemark, on se dit qu’il serait intéressant de présenter le président à des restaurateurs américains qui sont bien décidés à ce que la nourriture française ne change pas: au Bistro Pierre Lapin, le chef Harold Moore et sa fiancée Julia font dans le classique, le très classique. Ici, les cuisses de grenouille et les oreilles de cochons sont érigées en stars. Et les clients en redemandent. 99 Bank Street. 212-858-6600. Site

La Mercerie, pour repartir avec la vaisselle

 

View this post on Instagram

 

A post shared by French Morning (@french.morning) on

Le Canard Enchaîné a révélé l’été dernier que l’Elysée avait commandé un nouveau service de porcelaine pour plusieurs dizaines de milliers d’euros auprès de la Manufacture de Sèvres. À La Mercerie, la vaisselle coûte moins cher. Dans ce café-restaurant un peu spécial, situé au sein du magasin de design Roman and Williams Guild à SoHo, on peut acheter les assiettes, verres, couverts et même les tables qu’on utilise pour manger. Petit plus: la cheffe française Marie-Aude Rose assure le menu. 53 Howard St. (212) 989-6788. Site

Pour trouver une bonne bouteille

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Wines & Spirits • Chelsea, NYC (@empirestateofwine.nyc) on

Emmanuel Macron s’y connait en vins. On s’en est aperçu quand il a bluffé des représentants de la filière en parvenant à identifier des bouteilles lors d’une dégustation à l’aveugle au dernier Salon de l’agriculture. Bonne nouvelle: New York regorge de bars à vins et de cavistes de grande qualité. Près de l’ONU, le président peut se rendre à Diplomat Wines (933 2nd Avenue), une caverne d’Ali Baba du vin sur deux niveaux où il sera guidé par de vrais connaisseurs. Côté français, citons Le Dû Wines dans le West Village (600 Washington Street) et nos amis d’Empire State of Wine (111 West 20th St), notre partenaire dans le club de vin de French Morning.

Une dose de chocolat à Chocolate Room (sans Brigitte Macron)

 

View this post on Instagram

 

A post shared by The Chocolate Room Brooklyn (@thechocolateroombrooklyn) on

Dans le documentaire sur sa campagne de 2016, “Les Coulisses d’une victoire”, on voit Emmanuel Macron demander à manger du chocolat après le débat contre Marine Le Pen – ce qui semble agacer Brigitte Macron. On s’excuse d’avance auprès de la première dame. Rendez-vous à Chocolate Room à Brooklyn (Park Slope et Cobble Hill), où l’on sert d’excellents chocolats chauds et des desserts chocolatés (peut-on parler du gateau au chocolat-beurre de cacahuète ?). Park Slope: 51 Fifth Ave -718-783-2900. Cobble Hill: 269 Court St – 718-246-2600. Site