Vidéo: l’Hermione croise la Statue de la Liberté à New York

C’est la photo-op que tout le monde attendait: l’Hermione croisant la Statue de la Liberté sur l’Hudson. Sans coups de canon s’il vous plaît. Les autorités new-yorkaises, sur les dents, ont grogné en entendant les 20 tirs effectués mercredi à l’arrivée de la frégate à South Street Seaport…

Le passage de l’Hermione devant la Statue en ce 4 juillet est le point d’orgue de son séjour aux Etats-Unis. Plusieurs VIP avaient fait le déplacement pour l’occasion. Parmi eux, le ministre de la défense Jean-Yves Le Drian et la ministre de l’écologie Ségolène Royal. Ils ont assisté au spectacle depuis un navire des garde-côtes américains, positionné en face de la Statue.

La Statue de la Liberté et l’Hermione, deux belles femmes se croisent sur l’Hudson. Magique. French Morning y était. #july4th #hermione

Posted by French Morning on Saturday, July 4, 2015

On attendait ce moment depuis très longtemps. On n’était pas sûrs qu’il arriverait. Il faut croire aux idées qui paraissent hors de portée” glisse Ségolène Royal, qui a soutenu le projet en tant que présidente du conseil régional de Poitou-Charentes.

Je suis très ému, confie M. Le Drian. De voir l’Hermione devant la Statue de la Liberté, ça a beaucoup de force” .

En ce jour d’amitié franco-américaine, l’heure n’était pas aux sujets qui fâchent, en l’occurence la révélation par Wikileaks des écoutes de trois présidents français, dont François Hollande, par la NSA. “C’est le jour de la fête d’indépendance américaine, alors fêtons-là!” s’est contenté de dire M. Le Drian.

hermione

Trois heures d’attente

La veille, l’Hermione a pu mesurer sa popularité auprès des New-Yorkais. Vendredi midi, il fallait trois heures d’attente pour visiter la visiter. Une file impressionnante s’était formée autour du quai du navire à South Street Seaport, effet conjugué du jour férié et d’un article dans le New York Times. Dans la foule, difficile de passer à côté d’Ann, avec son survêtement estampillé Lafayette College. “Je suis une fan de La Fayette, lance la jeune femme. Je suis émerveillée par le fait que quelqu’un ait décidé de reconstruire ce navire à l’identique et de le faire traverser l’Atlantique”.

Avant de monter à bord de l’Hermione pour la première fois, Jean-Yves Le Drian a remis la légion d’honneur à 20 vétérans américains de la Seconde Guerre Mondiale, dont l’ancien Monuments Men Harry Ettlinger, qui a inspiré le film de George Clooney, et Benjamin B. Ferencz, ancien procureur au procès de Nuremberg.

Moment d’émotion au moment des hymnes avant la remise de la légion d’honneur à 20 vétérans américains à South Street Seaport #hermione

Posted by French Morning on Friday, July 3, 2015

Pour Ségolène Royal, qui y participait aussi, l’Hermione est déjà une “réussite“. “Cela va permettre de concevoir un projet d’avenir auquel nous sommes en train de réflechir. L’Hermione va être un pôle touristique. On pourra la louer pour des séminaires d’entreprises, des réceptions, des événements culturels, faire des produits dérivés… Et surtout, elle est une vitrine pour des entreprises de savoir-faire. On peut aussi s’en servir comme une école de formation pour les métiers manuels” . 

L’Hermione poursuit sa route américaine. Prochaine escale: Greenport dans le Long island, lundi 6 juillet.