Législative en Amérique du Nord: Louis Giscard d’Estaing candidat

(Exclusif) Il avait pris le soin de laisser planer le suspense. Louis Giscard d’Estaing sera bel et bien candidat de l’UDI (Union des Démocrates et Indépendants) à la législative en Amérique du Nord.

Le fils de l’ancien président sera, dès mercredi, au restaurant Opia à New York pour une “rencontre informelle” en présence de membres de l’UMP locale et de sympathisants du centre-droit, si l’on en croit une invitation que French Morning s’est procurée. “Cette rencontre se déroulera dans le cadre de sa candidature de centre droit, qui sera officiellement déclarée le même jour“, raconte l’invitation. Cette annonce doit coïncider avec la possible officialisation des dates du scrutin de la législative partielle, en conseil des ministres.

M. Giscard d’Estaing était député UMP de la 3e circonscription du Puy de Dôme de 2002 à 2012. Lors de la dernière législative, il a perdu son siège au profit de son adversaire écologiste Danielle Auroi. Depuis, il a rejoint l’UDI, le parti centriste créé par l’ancien ministre Jean-Louis Borloo. Il est maire de la commune de Chamalières depuis 2005. Son mandat actuel se termine en 2014.

Il a travaillé pour le groupe Moët Hennessy à New York et Washington et présidé le Groupe d’amitié France-Etats-Unis de l’Assemblée nationale lorsqu’il était député. Il fut l’organisateur, en janvier 2009, d’un colloque sur « les relations transatlantiques avec la présidence Obama ». Sur le plan personnel, il était marié à la Californienne Nawal-Alexandra Ebeid, décédée en 2011.

Après l’annulation de l’élection de Corinne Narassiguin, en février, M. Giscard d’Estaing avait indiqué à French Morning avoir été s0llicité par plusieurs “personnalités” dans la circonscription, issues notamment de l’UMP.

L’expéditeur de l’invitation n’est autre que Yann Coatanlem, fondateur du think-tank Club Praxis et délégué adjoint de l’UMP Côte Est, dont le patron, Guy Wildenstein, a indiqué qu’il ne soutiendrait pas le candidat investi par le parti Frédéric Lefebvre.

Avant New York, M. Giscard d’Estaing sera à Montréal ce lundi pour rencontrer Séverine Boitier (UDI Canada).