Les Métalliers Champenois sont de retour aux Etats-Unis

Pour en savoir plus

 

Le site des Métalliers Champenois 

Le site d'Horus Bronze

(Article partenaire) Quelques mois après que leur ancienne filiale américaine LMC Corp. (indépendante depuis 2007) ait fait faillite, Les Métalliers Champenois vient de racheter les actifs de LMC Corp., acquis leurs ateliers de Paterson (New Jersey) et est en train de recruter du personnel en France et aux Etats-Unis pour reconstruire une équipe. La  société rémoise de Ferronnerie d’Art et de Métallerie Décorative est connue aux Etats-Unis pour avoir travaillé sur la restauration de la Statue de la Liberté.

« On veut une équipe de Métalliers passionnés et motivés par le projet, glisse Jérôme Bourly, président des Métalliers Champenois, lors d’un récent passage à New York. On ne rachète pas juste une marque. Il y a une vraie volonté de s’implanter, de construire quelque chose. On voulait maintenir ce savoir-faire et cette quête d’excellence sur New York.»

Ce savoir-faire, c’est celui d’une entreprise créée en 1978 en Champagne par Jean Bourly (père de Jérôme) avec une équipe issue de la formation des Compagnons du Devoir. Spécialisée dans la ferronnerie, la métallerie décorative et le bronze d’architecture, elle travaille depuis sa création sur de nombreux projets de référence tant en restauration du patrimoine (La Place Stanislas à Nancy, les grilles du Grand Louvre …) qu’en création. Ils comptent aujourd’hui de nombreuses réalisations pour des palaces, des enseignes de luxe et des résidences d’exception à travers le Monde.

Outre sa filiale américaine LMC Corp., lancée en 1986 à Paterson suite au projet de restauration de la torche de « Lady Liberty », l’entreprise est présente aux Etats-Unis à travers Horus Bronze. Cette filiale, créée en 2002, est spécialisée dans les menuiseries intérieures et extérieures en bronze d’architecture grâce aux différentes lignes de profilés conçues et développées par l’entreprise.

Son atelier américain établi à Red Hook (Brooklyn), dont les réalisations apparaissent dans des résidences classiques et contemporaines aux quatre coins du pays, est passé de deux employés en 2009 à « une vingtaine » aujourd’hui. Ils sont désormais également sollicités pour des travaux de métallerie décorative comme des rampes, des agencements décoratifs, du mobilier…

Le portefeuille de clients d’Horus Bronze comprend les plus grands noms de la décoration, des architectes de renom et également des artistes contemporains.  « Tous les bâtiments marquants aux Etats-Unis utilisent du bronze. Son usage s’est répandu au début du XXème siècle. On en trouve tout au long de la 5ème Avenue à New York, sur la New York Public Library par exemple » selon Samuel Bonnet, Responsable d’Horus Bronze aux Etats Unis. « C’est dans cette tradition que nous investissons depuis de nombreuses années dans le développement et l’amélioration de nos lignes de produits  adaptées aux nouvelles exigences esthétiques et techniques ». 

Avec Horus Bronze et LMC, Les Métalliers Champenois proposent à leurs clients américains « une nouvelle offre d’excellence autour du métal ». Confiant dans ce projet, Jérôme Bourly précise qu’ils auront  très vite aux Etats-Unis « un outil aussi attrayant et performant »  que celui qu’ils ont déjà en France.

Plus d’informations:

Le site des Métalliers Champenois 

Le site d’Horus Bronze

———————————————————

Note: les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de French Morning. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.

 

Pour en savoir plus

 

Le site des Métalliers Champenois 

Le site d'Horus Bronze