A Los Angeles, mobilisation pour créer une charter school quadrilingue

Pour en savoir plus

ISLA

Le site du projet ici

Une école publique, et donc gratuite, où les enfants pourraient apprendre le français, l’allemand, l’italien ou l’espagnol en immersion. Tel est l’ambitieux pari lancé par des parents d’élèves de la région de Glendale, au nord-est de Los Angeles.

Baptisée International Studies Language Academy (ou ISLA), ce projet de charter school quadrilingue tente de recueillir quelque 200 signatures de parents d’élèves intéressés, avant de soumettre une demande au Glendale Unified School District. 

“L’initiative est partie d’un groupe de parents d’élèves de la Franklin School de Glendale, une école primaire qui propose quatre programmes d’immersion en espagnol, français, italien et allemand” explique Guendalina Ajello Mahler, l’une des responsables du projet. “Ces parents souhaitent que leurs enfants puissent poursuivre leur apprentissage en immersion au delà du primaire, et ont donc décidé de créer une charter school dans ce but.”

L’école a pour projet d’ouvrir à la rentrée 2016, primaire et collège (du kindergarten au 8th grade), pour commencer. “Nous créons une école élémentaire malgré l’existence de la Franklin School, afin d’avoir un projet complet et cohérent. D’autant plus qu’à Franklin, la demande reste très importante: l’école reçoit chaque années quelque 800 dossiers, pour une centaine de places offertes. Il y a donc du potentiel !” précise Guendalina Ajello Mahler. Il n’est par ailleurs pas nécessaire d’habiter Glendale pour s’inscrire.

Préparer au bac international

L’école élémentaire (du Kindergarten au 5th grade) sera basée sur un modèle d’immersion 90/10, ce qui signifie que 90% de l’apprentissage est effectué dans la langue cible (dont la connaissance préalable n’est pas nécessaire). Les 10% restants sont enseignés en anglais. 

“Au niveau du collège (du 6th au 8th grade), deux voies seront créées pour chaque langue: une voie d’immersion continue 20/80, pour les élèves déjà bilingues. Et une voie 25/75 pour les nouveaux élèves intégrant le programme en cours de route”, explique Guendalina Ajello Mahler. “Dans ce cas, aucune connaissance de la langue cible n’est requise.”

Dans deux ans, l’école a pour ambition de créer des classes supplémentaires au niveau du lycée, afin de préparer les élèves au bac international.

“Notre école est affiliée à une charter school d’excellence (ndlr: la 4ème meilleure charter school des Etats-Unis), basée à Miami qui propose du français, de l’italien et de l’espagnol. Elle nous aide à développer notre école”, précise également Guendalina Ajello Mahler.

“C’est un très beau projet”, s’enthousiasme de son côté Muriel Gassan, une mère française très impliquée à Franklin, qui espère que son fils pourra intégrer la nouvelle école si elle voit le jour. “Le fait que l’école soit gratuite permettra d’accueillir un grand nombre d’enfants de langue maternelle étrangère, dont les parents n’auraient pas les moyens de les mettre dans le privé. Cela aura, sans aucun doute, un impact positif sur le niveau de langue.”

Pour en savoir plus

ISLA

Le site du projet ici