Texas : de l’eau dans le gaz pour GDF Suez

Depuis la fin de l’année dernière, le géant de l’énergie, basé à Paris, est visé par une enquête de la CFCT (le régulateur des matières premières) sur ses pratiques au Texas, selon le site Energy Risk. Deux maisons de courtage américaines, Raiden Commodities et Aspire Commodities, ont porté plainte contre GDF Suez qui leur aurait fait perdre 20 millions de dollars.

Elles accusent le groupe français d’avoir intentionnellement rationné sa production à un moment où la demande dépassait l’offre, une telle action ayant pour conséquence d’augmenter les prix sur l’Electric Reliability Council of Texas (ERCOT), l’organisme officiel gérant le réseau d’électricité sur la quasi totalité du Texas. En rationnant sa production, l’entreprise française a fait flamber les prix sur les marchés des matières premières.

GDF Suez, qui n’a pas souhaité répondre aux sollicitations de la presse sur le dossier, a néanmoins affirmé avoir suivi les règles de l’ERCOT et avoir obtenu l’autorisation de la Public Utilities Commission of Texas, l’autorité compétente en la matière. Lundi, l’entreprise a adressé un courrier à la justice demandant le classement sans suite de la plainte.