Pourquoi les douches sont-elles fixées au mur aux US ?

La douche est synonyme de plaisir, mais pas pour les expatriés français aux Etats-Unis. Bon nombre de douches aux Etats-Unis sont équipées de pommes (fixées au mur) alors que nous autres Français sommes habitués à utiliser des pommeaux de douche (amovibles) – ou “douchettes” – qui peuvent se prendre en main et sont reliées au système d’eau par un tuyau.

Le résultat: contorsions dans tous les sens pour se laver, galères pour rincer les murs couverts de shampooing… Bref, une vraie douche froide. Pourquoi les Américains préfèrent-ils les pommes de douche à notre bonne vielle “douchette”? C’est la question bête de la semaine.

Pour David Malcom, fondateur de High Sierra Showerheads, une entreprise californienne de pommes de douches économiques, c’est une question de pression. « Ici, les gens sont habitués à se doucher avec une forte pression d’eau, contrairement aux Européens. Cette pression élevée nécessite une pomme de douche plus éloignée du corps afin de mieux pouvoir se rincer. A l’inverse, la pression d’eau plus faible en Europe implique un pommeau près du corps , donc amovible, avance-t-il, sans certitude. Le système de tuyauterie interne est plus ancien en Europe qu’aux Etats-Unis. Les tuyaux européens seraient donc davantage susceptibles de lâcher si la pression de l’eau était aussi élevée qu’ici” .

Autre hypothèse: acheminer l’eau dans les étages supérieurs des maisons ou des immeubles nécessite un système de pompe. Avoir une douche directement incrustée dans le mur affecte moins la pression de l’eau qui en sort que si elle était relié au système par un tuyau.

Pour Janel Laban, “cela s’explique par une raison très simple: les pommes de douches sont tout simplement ce qui a été installé en premier lieu dans de nombreux appartements et maisons, et même si c’est assez simple et relativement peu coûteux de les changer, cela implique une corvée et une dépense supplémentaire lors d’un emménagement. Par ailleurs, comme les pommeaux de douche sont plus rares, moins de personnes les ont utilisés en grandissant. Ils ne ressentent pas le besoin d’en avoir et n’en veulent pas. »

L’an dernier, Apartment Therapy a publié un article intitulé Sérieusement, pourquoi n’utilisez-vous pas un pommeau de douche ?  dans lequel la journaliste s’étonnait de voir autant de ses compatriotes utiliser des douches stationnaires, qu’elle jugeait moins pratiques. Et d’énumérer les différents avantages de la douchette: “c’est ajustable pour permettre à des personnes de tailles différentes de se doucher confortablement; cela permet de cibler des zones spécifiques de la baignoire; c’est plus simple pour donner un bain à mon chien et rincer tout le shampooing sur ses poils…” 

L’article a déclenché de nombreux commentaires pour et contre. Les “anti” ont avancé la faible pression de l’eau sortant des pommeaux, le fait que les enfants s’en servaient pour arroser toute la salle de bain et le confort de ne pas avoir à tenir quelque chose pendant la douche. Dans le camp opposé, ceux qui avaient osé faire la transition vers le pommeau de douche se disaient ravis du changement.

« D’après les retours sur notre site, beaucoup de lecteurs préfèrent la douchette et ont voulu faire ce changement dans leur maison donc, clairement, la popularité des pommeaux de douche est en hausse, au moins chez les personnes qui sont partantes pour réaliser un rapide projet DIY (Do It Yourself), ce qui décrit bien notre lectorat, poursuit Janel Laban. Je sais que les salles de bain des nouveaux bâtiments comprennent des options de pommeaux de douche haut-de-gamme combinées avec des douches fixes à effet pluie. C’est un bonus de luxe (…) qui était bien moins courant il y a vingt ans.” La changement est en marche.