DJ Greg Caz, le son du Brésil

Mars est le mois des Carnavals : à Rio, en Nouvelle-Orléans ou en Martinique, l’occasion d’interviewer DJ Greg Caz, incontournable de la musique Brésilienne à New York et DJ résident des fameuses soirées « Forro in the Dark » à NuBlu le mercredi.

Greg se décrit avant tout comme collectionneur et amoureux de la musique en général. Il possède plus de 10 000 vinyles qu’il a collectionnés au fil des années. Une passion qui lui vient principalement de son père, lui aussi passionné de musique et grand amateur de Jazz, de Soul, de musique cubaine ou caribéenne, et de musique Brésilienne.

Greg est un vrai New Yorkais, «born and raised», mais il est aussi francophone par ses parents qui sont Haïtiens, originaires de Port au Prince. Il grandit dans le Queens, passe son bac puis étudie le journalisme. Après un stage à High Times magazine il est embauché pour écrire des articles sur la musique. Il y restera pendant 8 ans.

Le métier de DJ est venu naturellement, comme une extension de sa passion, de sa vaste culture musicale, une façon de partager sa collection et ses meilleures sélections. Il mixe pour la première fois en Haïti à l’âge de 12 ans : sa mère voulait qu’il reste un peu plus longtemps «au pays» avant de retourner à NY; il s’ennuie et décide de se pointer avec ses disques à Radio métropole qui le laisse faire sa première apparition.

Greg mixe à NY depuis environ 18 ans. Il commence à Soho pour une soirée organisée par des amis, et travaille en parallèle à Tower Records. Son style est très 70s, 80s, il mélange les morceaux Funk, Soul, Disco ou même Rock, et bien sûr beaucoup de musique brésilienne rare et groovy. Son rêve à l’époque est de travailler pour une maison de disque mais les portes ne s’ouvrent pas facilement. Il a néanmoins beaucoup de succès comme DJ et arrive à exercer ce métier à plein temps depuis 4 ou 5 ans.

Greg a été pendant 8 ans DJ résident des soirées légendaires «Brazilian Beats Brooklyn» du dimanche soir à Black Betty, soirées que beaucoup d’endroits essayent aujourd’hui de reproduire depuis la fermeture du club. Il a également beaucoup joué à Bembe qui n’a malheureusement plus qu’un seul étage. Il est d’ailleurs déçu par la scène nocturne actuelle ; il trouve qu’il n’y a plus vraiment d’originalité, que tout est très commercial, et sa musique n’est plus autant appréciée qu’avant. Il est par contre très demandé en dehors de New York où les gens sont plus ouverts et amateurs de bonne musique. Il va donc mixer régulièrement au Mexique, à LA, à Chicago ou même en Turquie. Il rentre tout juste d’une semaine au Mexique, un endroit qu’il décrit comme paradisiaque, et qui restera un de ses meilleurs souvenirs comme DJ. Il se souvient d’autres moments mémorables comme le festival LLAMA en Angleterre où il a mixé aux cotés de 18 autres DJs et des membres de Belle & Sebastian, et le passage de Jorge Ben en personne à Black Betty !

Greg souhaite aujourd’hui devenir consultant pour mettre sa grande culture musicale au service du cinéma, de la télé ou de la pub.

Il sera le 31 mars à NuBlu avec DJ Nu-mark & Rich Medina pour la sortie du CD « Take me with you » (Un CD mix de cumbia, salsa, samba & musique africaine)

 

www.facebook.com/gregcaz

 

Ses bons plans & endroits favoris

–       NuBlu – pour la musique, les groupes et l’ambiance conviviale

–       Sub mercer – un bel endroit dans les caves de l’hôtel Mercer avec toujours d’excellents DJs

–       Trophy Bar – un autre endroit sans prétention avec une bonne ambiance et de la musique de qualité

–       Von Bar sur Bleecker & Bowery – pour les vins, les cocktails, le décor et la musique bien sûr !

 

Sa playlist à son image

 

1. JIVA “Sol e Lua”

2. Marcos Valle “Garra”

3. Herbie Hancock “No Means Yes”

4. James Mason “Sweet Power Your Embrace”

5. Antonio Adolfo & Brazuka “Luizao”

6. Dario Boente & Huge In Japan “Sabes Que?”

7. Todd Rundgren “International Feel”

8. Barbara Moore Voices “Fly Me High”

9. Googie & Tom Coppola “Let This River Flow”

10. Michel Fugain Et Le Big Bazar “Vol 00”