Douze lycéens américains se mettent au vert dans le Vercors

C’est un appel à la mobilisation pour la protection des forêts qu’ont lancé les participants au concours Green Connection 2012. Organisée par les Services culturels de l’Ambassade de France aux Etats-Unis pour les lycéens américains étudiant le français, la deuxième édition de la compétition a couronné douze lauréats. Ils ont gagné un séjour pédagogique de dix jours dans le Vercors.

Parmi eux, Alicia Earnest, de l’Atlanta Girl’s School, insiste dans son clip sur l’importance de l’éducation autour de l’environnement. « Moi qui vais souvent randonner dans les Appalaches, je pense qu’il est important de sensibiliser les jeunes enfants à la protection de l’environnement », commente cette amatrice de culture française. Elle espère « ne pas trop avoir le mal du pays » quand elle se sortira pour la première fois d’Amérique du Nord dans dix jours.

« La chance d’une vie »

Même excitation teintée d’appréhension chez Abigail Tovar, de la Cypress Ridge High School de Houston. « Je suis assez nerveuse, car il y avait tellement de gens en concurrence, que je ne pensais pas être sélectionnée. C’est la chance de ma vie », s’exclame-t-elle. La jeune femme a filmé les arbres de son quartier afin de souligner le rôle de poumon vert de la forêt dans une agglomération comme Houston. Elle fait référence à la présidentielle française au travers d’une fausse interview d’Eva Joly. « Cela me paraissait important d’évoquer les différentes propositions environnementales émises dans le cadre de la campagne, car le changement était déjà en marche en France », explique Abigail.

Haley Wall a eu une approche plus concrète dans sa vidéo faisant la promotion du compostage, une façon « facile, pratique et raisonnable » de réduire le volume de déchets tout en restituant de la matière organique à la nature. Elle sait de quoi elle parle, puisqu’elle est impliquée dans le compostage des déchets alimentaires du réfectoire de la Fort Worth Country Day School où elle étudie.

Un impact à la fois international et local

Les douze lauréats vont maintenant approfondir ces questions en découvrant le massif du Vercors par le biais de randonnées à pied ou à vélo, la visite d’une scierie, du studio de Vercors TV et de villages abandonnés. Ils participeront aussi à divers ateliers tels que la construction d’un abri pour insectes et rencontreront des élèves de la section “Sports et nature” du lycée de Die. « Ce qui est vraiment intéressant, c’est de mettre en place une organisation permettant de réels échanges avec les autres jeunes présents au sein de la structure », estime Annick Martin, la directrice de l’association CLV Rhône-Alpes gérant le centre de vacances La Matrassière où va séjourner le groupe de lycéens américains.

Et « à leur retour aux Etats-Unis, les participants s’engageront à partager le fruit de la réflexion qu’ils auront menée pendant leur séjour en France et à mettre en œuvre des actions au sein de leur communauté », insiste pour sa part Marie-Catherine Glaser, chargée des programmes à l’Ambassade de France à Washington.