Coup dur pour Airbnb à New York

L’Etat de New York a adopté, vendredi 21 octobre, une loi qui durcit les sanctions contre les propriétaires louant leur appartement pour de courtes durées. Cible de cette nouvelle législation: les sites de locations entre particuliers du type Airbnb.

Depuis 2010, il est illégal de louer un logement entier à New York pour une période de moins de 30 jours. Mais cette interdiction était très peu respectée. A partir de maintenant, la publicité pour les locations de courte durée est proscrite et les amendes en cas d’infraction peuvent atteindre 7.500 dollars en cas de récidive.

Une enquête menée par le procureur général de l’Etat de New York entre 2010 et 2014 avait montré que quelque 37% des appartements offerts à la location à court terme étaient le fait de professionnels plutôt que de particuliers.

Airbnb a annoncé son intention d’attaquer en justice cette loi et avance pour sa défense que la location de logements via son site permet à de nombreux New-Yorkais de payer leur loyer. Le manque à gagner serait très important pour la compagnie puisque New York est l’un de ses plus gros marchés, avec 46.000 propositions de logements.