Comment aider les sans-abris à San Francisco?

Dois-je donner de l’argent? Une cigarette? Un sandwich? Entamer la conversation ou détourner les yeux? La relation entre les Franciscains et les sans-abris est… compliquée.

Sur le front du logement, deux polémiques ont animé la semaine. D’un côté, les propos de l’entrepreneur Greg Gopman – depuis effacés dans un bain d’excuses -: Pourquoi le coeur de la ville est-il infesté de fous, de sans-abris, de dealers et d’ordures?”  De l’autre, des manifestations devant les bus de Google et les bâtiments de Twitter pour dénoncer des expulsions de familles, désormais incapables de se loger.

Malgré le redoux annoncé, les nuits d’hiver resteront difficiles à surmonter dans la rue pour une partie de la population. En cette période, un seul conseil: éviter de vouloir résoudre le problème par vous-même et faire confiance aux actions coordonnées sur le terrain. Nous en avons répertorié quelques-unes pour vous.

ECS (Episcopal Community Services) est une association venant en aide aux plus démunis dans la ville de San Francisco. Elle offre un toit, du travail, un abri ou de quoi se nourrir. Cet automne, le groupe a travaillé avec l’agence Heat pour attirer l’attention des habitants de la ville sur la situation des sans-abris. La campagne, intitulée “Homeless should not be hopeless” (Sans-abri, mais pas sans espoir), s’est notamment traduite par des témoignages vidéo d’anciens SDF ainsi que des projections lumineuses sur les bâtiments de la ville. Comment aider l’association? En versant des dons, via votre carte de banque ou votre compte Paypal, à partir de $10.00, directement sur le site de l’ECS. 10 dollars permettent de nourrir quelqu’un pendant une journée. 500 dollars permettent de nourrir et héberger 14 personnes.

Si, à l’argent, vous préférez directement proposer des biens ou des vivres – de la brosse à dent aux céréales, en passant par les médicaments et même des lunettes et un véhicule  -, vous pouvez contacter le projet Homeless Connect. Leur compte Twitter est particulièrement actif en ce moment. Vous pouvez vous y abonner pour participer à tout moment aux actions et aux demandes d’aide concrètes de l’association.

Une liste complète des associations locales se trouve sur le site homeless.org.au. Vous trouverez également des informations pratiques sur le site San Francisco Homeless Resource, un espace alimenté de manière collaborative. Yelp fournit également une liste commentée de ressources, selon le quartier où vous résidez: banques alimentaires, refuges, volontariat, donations de vêtements.

Enfin, l’entrepreneur Doniece Sandoval travaille actuellement sur un ambitieux projet. Lava Mae entend transformer d’anciens bus retirés de la circulation en douches… mobiles. Preuve que toute la Silicon Valley n’a pas fermé les yeux sur le sujet, bousculée sans doute par les suggestions de bonnes actions du magazine en ligne SFist.com ce mercredi. Keep calm and donate!