A New York, on sort les drapeaux belges pour Bruxelles

«  Bruxelles, ma belle », « On est avec vous », « Vive la Belgique », « Pis and Love »… le sol de l’Union Square était recouvert de craies colorées, en hommage aux victimes des attentats mortels qui ont visé Bruxelles ce mardi 22 mars.

Une cinquantaine de personnes s’est rassemblée sur la place new-yorkaise, certains ont inscrit ces mots de soutien, d’autres ont allumé des bougies ou déposé des fleurs. Tous se sont recueillis.

« Quand j’ai appris la nouvelle ce matin en me réveillant, je n’aurais jamais pensé que ça m’affecterait autant. Je suis ici depuis plusieurs mois et je ne participe pas souvent aux évènements belges, mais je tenais à être là ce soir » confie Josef Van Overloop, un jeune étudiant originaire d’Anvers.

Dans l’assemblée, on entend parler français, néerlandais. On trouve aussi quelques curieux américains. Une minute de silence est respectée en hommage aux victimes et à leurs familles. Selon un bilan provisoire, le double-attentat contre l’aéroport de Zaventem et la station Maelbeek a fait au moins 31 morts et plus de 200 blessés.

Ce rassemblement d’Union Square clot une journée de déclarations de soutien et d’hommages de la part d’hommes politiques américains. Bill de Blasio a affiché sa solidarité avec Bruxelles via twitter. Le gouverneur de New York Andrew Cuomo a ordonné que la flèche du One World Trade Center, tour la plus haute de la ville, soit mise aux couleurs de la Belgique (même si elle est longtemps restée bleu-blanc-rouge à cause d’un problème technique). Le président Barack Obama, en voyage diplomatique à Cuba, a aussi eu quelques mots pour la Belgique:

"The thoughts and prayers of the American people are with the people of Belgium. We stand in solidarity with them in condemning these outrageous attacks against innocent people. We will do whatever is necessary to support our friend and ally, Belgium, in bringing to justice those who are responsible." —President Obama on this morning's attacks in #Brussels: go.wh.gov/gCJiPM

Posted by The Obama White House on Tuesday, March 22, 2016

Alors que la nuit tombe sur Union Square, certains parviennent tout doucement à sécher leurs larmes pour les remplacer par des rires ou des marques d’affection. L’organisateur de l’évènement, David Cyngiser, annonce : « Après le recueillement, je vous propose d’aller boire une bière au Zoute » , un restaurant belge situé sur la 22nd Street. Chacun a son verre à la main et on tente d’oublier, un peu, la journée qui vient de s’écouler.

New York solidaire #brussels #bruxelles #unionsquare

A photo posted by French Morning (@french_morning_nyc) on