6 joueurs français à suivre pendant les playoffs MLS

Crédit photo : impactmontreal.com

Après une saison insolite marquée par une reprise cet été sous forme de tournoi dans la bulle d’Orlando, puis par des matches de saison régulière, les 18 meilleures équipes de MLS se retrouvent à partir du 20 novembre en playoffs. Plusieurs Français peuvent espérer décrocher leur premier titre aux Etats-Unis. Voici six profils à suivre.

Florian Valot (New York Red Bulls)

Crédit photo : newyorkredbulls.com

A 27 ans, et après deux blessures successives aux ligaments du genou, Florian Valot a réalisé une très bon retour avec les New York Red Bulls cette saison. Buteur pour la reprise de la MLS à Orlando, le milieu de terrain a joué 23 matches en tout pour 2 buts et 3 passes décisives, et est redevenu un titulaire indiscutable. Les NYRB ont terminé à la sixième place à l’Est, en pratiquant un beau football de possession porté vers l’attaque. Ils semblent en revanche limités pour aller jusqu’en finale, bien que tout soit possible en MLS. Premier match de playoff face à Colombus, le 20 novembre.

Nicolas Benezet (Colorado Rapids)

Crédit photo : Facebook Nicolas Benezet

Il avait quitté Toronto l’année dernière avec le coeur lourd. Mais Nicolas Benezet a retrouvé le sourire cette saison du côté du Colorado. Le milieu de terrain offensif de 29 ans, ancien joueur de Guinguamp, a délivré trois passes décisives en 12 matches, son équipe n’ayant joué que 18 matches en raison de la Covid-19. Rapide et très à l’aise avec le ballon, on attend cependant du Français qu’il marque son premier but avec son nouveau club. Les Colorado Rapids ont décroché la cinquième place du classement à l’Est. Ils affronteront Minnesota, 4ème, au premier tour des playoffs le 22 novembre.

Blaise Matuidi (Inter Miami)

Crédit photo : mlssoccer.com

On ne présente plus Blaise Matuidi, champion du monde avec les Bleus en 2018. Le natif de Toulouse et ancien joueur de la Juventus s’est très vite adapté à la MLS, qu’il a rejoint en cours de saison en septembre. Auteur de 15 matches pour un but et une passe décisive, le milieu de terrain défensif de 33 ans a aidé son club, jusqu’ici à la traîne au classement, à remonter et à se qualifier in extremis pour les barrages des playoffs. 10ème du classement à l’Est, l’Inter Miami retrouvera Nashville, 7ème, le 20 novembre.

Paul Marie (San Jose Earthquakes)

Crédit photo : sjearthquakes.com

Paul Marie est passé par l’université américaine avant d’être drafté par San Jose en 2018. Après une première saison compliquée, l’arrière droit de 25 ans a su gagner la confiance de son entraîneur. Il a participé à 12 matches sur 23 cette saison, et même marqué un but cet été dans la bulle d’Orlando. Les San Jose Earthquakes ont terminé à la 8ème et dernière place qualificative pour les playoffs à l’Ouest. La tâche s’annonce ardue le 22 novembre face au Sporting Kansas City, qui a fini en tête du classement.

Rod Fanni (Impact Montréal)

Crédit photo : impactmontreal.com

A bientôt 39 ans, le défenseur central continue de réaliser des prestations solides avec l’Impact Montréal, et est même l’un des joueurs les plus rapides de son équipe. Passé notamment par l’Olympique de Marseille en Ligue 1, Rod Fanni a disputé 12 matches cette saison et aidé son équipe entraînée par Thierry Henry a décroché la 9ème place du classement à l’Est, juste devant Miami. Montréal affrontera New England le 20 novembre. Rod Fanni n’a pas encore décidé s’il va prendre sa retraite après les playoffs ou poursuivre sa carrière d’une année supplémentaire.

Clément Diop (Impact Montréal)

Crédit photo : impactmontreal.com

Il fait partie avec Rudy Camacho et Zachary Brault-Guillard des trois autres Français jouant pour Montréal. A 27 ans, le gardien de but formé à Amiens a fait son trou en MLS. Après avoir été recruté par les Los Angeles Galaxy en 2015 où il a peu joué, il a signé à Montréal en 2018 où Thierry Henry lui fait confiance cette année. Le Franco-sénégalais a joué 20 matches. Il sera l’un des principaux atouts de son équipe face à New England le 20 novembre.