Politique en France et aux USA: c’est la déprime

2012 s’annonce comme une année riche sur le plan politique avec les élections présidentielles à venir en France puis aux Etats-Unis. L’occasion de voir si les opinions publiques des deux pays font confiance à leurs institutions.

Selon les instituts de recherche Fondapol et Pew Research, respectivement français et américain, 34% des Français accordaient du crédit à leurs institutions fin 2010, contre 22% des Américains – il n’y a pas de statistiques comparables pour 2011. Est-ce assez pour dire que le cliché du Français râleur et pessimiste en prend un coup ?

On trouve cependant des tendances communes si l’on fait varier les indicateurs. Ainsi, si l’on prend le niveau d’études des sondés, les non-diplômés (USA : 21% ; France : 30%), en France comme aux Etats-Unis, font moins confiance à leurs institutions que les diplômés de l’enseignement supérieur. Ces derniers sont 27% aux Etats-Unis contre 44% en France à leur donner du crédit.

Mais certaines différences apparaissent également. En prenant l’indicateur de l’âge par exemple, on constate un fossé générationnel plus marqué en France: 26% des jeunes français (18-24 ans) font confiance à leurs institutions, contre 32% des jeunes américains. Si ce chiffre a tendance à augmenter avec l’âge pour les Français (+65 ans : 50%), il diminue au sein de la même population aux Etats-Unis (+65 ans : 20%).

Commentaires