Mon Bio Sapin, roi des pépinières

Le principe est simple : vous vous baladez au milieu des sapins odorants. Vous tombez sur l’arbre de vos rêves. A l’aide d’une scie fournie sur place, vous procédez vous-même à son abattage, ambiance Davy Crockett. A moins que vous ne préféreriez confier cette tâche à un expert, ou encore acheter un arbre vivant en pot à replanter après Noël. Des professionnels vous aideront à emballer votre sapin, à le transporter jusqu’à votre véhicule et à le caler fermement pour qu’il arrive intact à destination.

Frenchmorning a dressé une liste de plusieurs pépinières dans les environs de New York (voir ci-après). Pour réussir votre virée, appelez-les au préalable pour vérifier leurs horaires d’ouverture. Emportez des vêtements bien chauds et un appareil photo. Les enfants vont adorer… l’environnement aussi. Car au sortir du sommet de Copenhague sur les émissions de gaz carbonique, la vieille tradition nord-américaine héritée des trappeurs qui consiste à aller chercher directement son sapin à la source n’a jamais été autant d’actualité. « Acheter un arbre fraîchement coupé permet de préserver l’agriculture locale et les espaces verts», affirme Bill Griffin, pépiniériste dans le New Jersey. Cela limite également la pollution liée au transport des sapins qui viennent de loin.

[ad#Article-Defaut]Pour être « vert » jusqu’au bout, pensez à recycler votre sapin une fois Noel passé. La ville de New York organise une grande collecte du 4 au 15 janvier. Il suffit de le dépouiller de tous ses ornements et de le déposer, non emballé dans un sac poubelle, sur le trottoir. Il sera ensuite transformé en engrais destiné à enrichir les parcs et les jardins. Si vous désirez assister en live à ce procédé, rendez-vous avec votre sapin au Mulch Fest les 9 et 10 janvier prochains de 10h00 à 14h00. Vous repartirez avec un sac de compost en échange. Pour consulter la liste des parcs participants, cliquez ici.

Commentaires

  • http://www.petitpepinieriste.fr Pépinièr

    Intéressante cette pratique d’aller couper son sapin. En france, on achète l’arbre sur les parkings de grande surface ou dans les grandes enseignes de jardinerie. Le sapin est déjà coupé depuis un voir deux mois et il est transporté par camion sur plusieurs kilomètres. L’impact sur l’environnement est manifeste.
    Les français ne vont pas chez les pépiniéristes locaux. Il semblerait même que de transporter son sapin dans sa belle voiture soit une corvée.