Marine Palin ou Sarah Le Pen?

En digne fille de son père, Marine Le Pen fait parler d’elle, même outre-atlantique. La présidente du Front National, qui d’après plusieurs sondages parus la semaine dernière arriverait en tête au premier tour des élections présidentielles, “sème le désordre” dans la sphère politique française, relate Voice of America. Si l’article évoque les biais des instituts de sondage et le rôle des médias dans cette percée, il n’hésite cependant pas à ranimer les douloureux souvenirs d’avril 2002 et voit dans ces résultats la possibilité d’un scénario similaire en 2012. Un pronostic pas si extravagant, si l’on en croit le blog Global Spin du Time qui mentionne aussi l’éventuel succès de ce parti jadis “paria” de la politique. Cependant, l’auteur Bruce Crumley l’affirme : “une année est une éternité en politique”, et le sort de la France n’est heureusement pas encore scellé.

Décidément passionné par Le Pen fille, le blogueur tente même de la comparer à la leader républicaine Sarah Palin dans un autre article du blog, intitulé “Marine Le Pen et Sarah Palin : qui est la plus extrême ?”. Si la présidente du FN en ce moment en déplacement sur l’île de Lampedusa, au sud de Sicile (Washington Post) a elle-même affirmé que son courant n’avait rien en commun avec le Tea Party, l’auteur essaye de leur trouver des points communs : Anti-immigration, peine de mort, et nationalisme ne suffisent cependant pas à passer outre les “traditions culturelles et gouvernementales” des deux pays, qui font notamment que les deux femmes ne partagent pas le même point de vue sur le rôle de l’Etat.

“La France reconnaît l’opposition libyenne” titre le Wall Street Journal. Jeudi dernier, Sarkozy a en effet été le premier sur la scène internationale a admettre la légitimité du Conseil national de transition, l’opposition principale au Colonel Kadhafi. Un pari risqué, et une “déclaration unilatérale” trop prématurée pour certains dirigeants européens, rajoute un blog de CNN. De passage à Paris lundi, Hillary Clinton a rencontré les ministres des affaires étrangères des pays du G8 pour discuter de la crise libyenne, ajoute The Associated Press. Après le séisme de vendredi et ses conséquences nucléaires, la situation au Japon était aussi à l’ordre du jour, avant que la secrétaire d’Etat américaine ne décolle pour l’Egypte et la Tunisie.

Deux personnalités françaises du troisième-âge font aussi couler de l’encre :
Thérèse Blondeau d’abord, présentée par Reuters comme la seule athlète féminine française survivante des Jeux Olympiques de Berlin de 1936. Aujourd’hui âgée de 97 ans, l’ex-nageuse professionnelle se souvient de son séjour dans la capitale allemande et raconte l’espionnage orchestré par Hitler, qui voulait faire de cette rencontre sportive “un symbole de supériorité de la race aryenne et du nazisme”.
Le New York Times dresse aussi le portrait d’un autre nonagénaire français : le « héros de la résistance française », Stéphane Hessel, 93 ans et auteur du best-seller « Indignez-vous! » (1,5 millions d’exemplaires vendus). Le quotidien revient sur son enfance atypique qui a même inspiré «Jules et Jim» à François Truffaut, et énumère les critiques politiques et littéraires dont il a fait l’objet.

Enfin, le même quotidien consacre un article à une polémique passée quelque peu inaperçue dans la presse internationale: le projet de Nicolas Sarkozy de Maison de l’Histoire de France, loin de faire l’unanimité. Pour le New York Times, chaque président français a été à l’origine d’un monument culturel resté dans les annales : Beaubourg pour Pompidou, le Musée d’Orsay pour Giscard d’Estaing, l’Opéra Bastille, la BNF, l’Institut du Monde Arabe ou encore la pyramide du Louvre pour Mitterrand. Le “Président Bling-Bling”, comme l’appelle ironiquement le quotidien, qui ne s’était pour l’instant pas distingué par ses initiatives culturelles, s’est finalement décidé à léguer un “héritage culturel”.  Un « instrument » politique et “idéologique », voilà ce que retient le NY Times du projet présidentiel de Maison de l’Histoire de France, qui devrait ouvrir d’ici 2015 dans les Archives Nationales, au coeur du quartier parisien du Marais…

Commentaires

  • Soph9m

    Ne comparons pomme et banane. Marine Le Pen est certainement plus intelligente et plus eduquee que Sarah Palin, il n’y a aucun doute sur ca.

    • michel

      Alors la je suis tout a fait d’accord…
      Marine Le Pen, Sarah Palin
      les comparer est impossible,
      ce serait comparer
      Une jument de course avec une brele

  • Marinayaouanc

    je ne donnerais pas beaucoup d’importance a ce sondage qui ne me parait pas tres « fiable ». la peur le l’extreme droite est une sorte d’epouvantail qu’on agite avant les elections…on l’a fait avec mitterand,avec chirac…et ca marche!croiez-vous credible une marine le pen president de la republique francaise? franchement.!!!!!!.les francais ont encore le sens du ridicule…..

  • Paul

    La comparaison est degradante pour Marine Le Pen. Sarah Palin est bien moins intelligente et raffinee que Marine Le Pen. La presse americaine cherche quelquechose a ecrire …