L’affaire DSK à l’université

Depuis le 14 mai 2011, ce qu’il s’est passé (ou pas) dans la suite 2806 alimente abondamment les médias. Son impact sur les opinions publiques française et américaine ne fait aucun doute. En revanche, on manque encore de recul pour tirer les conséquences de ces événements.

Une conférence de deux jours organisée par des universités et des institutions des deux pays a pour but de réfléchir sur les traitements médiatique et judiciaire du scandale de l’année, ainsi que des scandales sexuels passés. « The DSK Scandal : Transatlantic Reflections on sex, law, and politics » vise à interpréter les différences culturelles révélées par ces affaires ainsi que les remises en question qui s’en sont suivies.

Le jeudi 1er décembre, les participants analyseront les limites que s’imposent les médias de chaque côté de l’Atlantique et l’importance accordée à la parole des protagonistes, qu’ils soient victimes ou accusés.

Le vendredi 2 décembre, les systèmes judiciaires de chaque pays seront examinés à la loupe dans un premier temps, de la « perp walk » à la présomption d’innocence. Une deuxième table ronde se penchera l’après-midi sur la séduction en politique et la définition du féminisme dans chaque culture.

Infos pratiques:

The DSK Scandal : Transatlantic Reflections on sex, law, and politics:

- Jeudi 1er décembre à 16h à la Moot Court Room at Cardozo School of Law, 55  5th Ave  New York.

- Vendredi 2 décembre de 10h à 12h à la Moot Court Room at Cardozo School of Law, 55  5th Ave  New York et de 14h à 16h à la Maison Française, NYU, 16 Washington Mews, New York.

Programme complet ici

Commentaires