Des ponts et des cerveaux

L’Amérique ignore à peu près tout des penseurs français d’aujourd’hui, mais elle ne demande qu’à connaître. C’est en tout cas le pari des rencontres « Walls and Bridges ». L’initiative -et l’argent- vient du Conseil de la Création Artistique (organisme créé en 2009 par Nicolas Sarkozy et présidé par le producteur Marin Karmitz), qui a missionné une organisation lyonnaise, la Villa Gillet, pour ce faire.

Depuis 20 ans, la Villa Gillet est devenue une institution culturelle lyonnaise, capable d’attirer 1000 personnes venues entendre parler littérature contemporaine ou philosophie. Avec Walls and Bridges, son directeur, Guy Walter, entend « intensifier les rapports franco-américains dans les sciences sociales ». Le projet est ambitieux: « il ne s’agit pas de faire de la diplomatie culturelle « plate », explique Guy Walter, c’est-à-dire simplement amener des intellectuels français ici, mais de créer des réseaux ». Il s’est donc associé avec une multitude d’institutions culturelles new-yorkaises, à commencer par la New York Public Library. Il a trouvé là un francophile acharné, Paul Holdengraber, le directeur des programmes publics de la prestigieuse bibliothèque. « Walls and Bridges » s’ouvre donc à la NYPL, les 27 et 28 janvier, par une série de débats publics entre chercheurs français et américains sur des thèmes comme « Etat et Surveillance, peur et contrôle », ou « L’industrie du bonheur ». (Voir le programme en anglais ci-dessous)

Au total, pendant cette première série du 27 janvier au 4 février, une centaine de cerveaux vont se rencontrer, pour échanger et débattre, dans des contextes parfois inhabituels, comme la « Foire aux idées », le dimanche 30 janvier. En plein marché aux puces de Brooklyn, écrivains, historiens, anthropologues, viendront discuter cheveux… Manière de prouver que « des sujets mineurs, s’ils sont traités correctement, peuvent ouvrir vers un large nombre de discplines ». Le public pourra avoir de courtes conversations singulières avec chacun des six intellectuels installés dans des stands au milieu des vendeurs de bric-à-brac…

Excentriques ou plus orthodoxes, ces échanges culturels ne doivent, assurent Guy Walter, avoir rien de franco-américain. « Ce ne sont pas les questions transatlantiques qui nous intéressent, mais les questions globales, traitées par des chercheurs  ou intellectuels des deux côtés de l’Atlantique ». Le seul but, dit-il « est de créer des dispositifs, de faire en sorte que les gens se parlent. La vie des idées, c’est celle de gens! »

Après cette première série de rencontres, du 27 janvier au 4 février, une autre aura lieu du 12 avril au 21 avril, traitant principalement des droits et de la liberté. La troisième et dernière, dont le programme reste à déterminer, aura lieu à l’automne 2011, du 20 au 30 octobre.

Le programme:

-Jeudi 27 janvier: NYPL, 7pm:  Art/Truth/Lies: The Perils and Pleasures of deception (avec: D. Graham Burnett (USA) / Pierre Cassou-Noguès (FR) / Jean-PierreDupuy (FR) / Carrie Lambert-Beatty (USA) / Glenn D. Lowry (USA).

-Vendredi 28 janvier, NYPL, 6 pm:  The magical side oF Celebrity (Cécile Guilbert (FR) / Laura Kipnis (USA) / Wayne Koestenbaum (USA).
8Pm:  Three Faiths in The Form of a Fugue (Salman Ahmad (Pakistan) / Reza Aslan (Iran) / Fabrice Hadjadj (FR) / Shirin Neshat (Iran) / Damien Poisblaud (FR) / Alicia Jo Rabins (USA).

-Samedi 29 janvier, NYPL: 2:30pm The end oF Privacy: The State and surveillance (Didier Bigo (FR) / Mireille Delmas-Marty (FR) / Jeffrey Rosen (USA).
5pm:  The new faces of  the enemy (Scott Atran (USA) / Grégoire Chamayou (FR) / Ariel Colonomos (FR) / Philip Gourevitch (USA).
7:30pm and the pursuit of happiness (Barbara Cassin (FR) / Maira Kalman (USA) / Daniel Handler (USA) / Sophie Wahnich (FR).

-Dimanche 30 janvier: Greenlight Bookstore, 1Pm:  From fiction To philosophy. (Pierre Cassou-Noguès (FR) / Rick Moody (USA) / Avital Ronell (USA) / Benjamen Walker (USA)
Brooklyn Flea:  2 To 6pm: Fair For knowledge: hair (Laurel Braitman (USA) / Barbara Cassin (FR) / Cécile Guilbert (FR) / Justin E. H. Smith (USA) / John Strausbaugh (USA) / Sophie Wahnich (FR).

-Lundi 31 janvier: Aperture fundation, 6:30pm: Picturing the self: a Philosopher discusses a photographer’s work (Pierre Cassou-Noguès (FR) / Jen Davis (USA).

Joe’s Pub, 9pm: Going pubic : embodying a persona (Cécile Guilbert (FR) / Cynthia Hopkins (USA) / Sarah Jones (USA).

Mardi 1er février: UnionDocs, 7pm:  Hunter Vs hunted: a philosopher discusses short media pieces (Grégoire Chamayou (FR).

Mercredi 2 février: The New School, 7pm:  Catastrophe practice (Jean-Pierre Dupuy (FR) / Jonathan Lear (USA) / Michel Lussault (FR) / Josh Neufeld (USA).

Jeudi 3 février, French Institute Alliance Francaise,  7:30pm: starting from here: every place tells a story. (Reif Larsen (USA) / Michel Lussault (FR) / Peter Turchi (USA) / Philippe Vasset (FR).

Vendredi 4 février: The New School, 6:30pm: The shapes of space—The shears of time: Why does philosophy need art to become truly experimental? (Elie During (FR) / Patrice Maniglier (FR) / McKenzie Wark (USA).

(Voir le programme complet et les adresses ici).

Commentaires