Un Franco-américain décoré par Obama de la “Medal of Honor”

Il s’appelle Florent Groberg, vient de Poissy (Yvelines) et a reçu la plus haute distinction militaire américaine des mains de Barack Obama.

Le Français devenu citoyen américain a été décoré de la prestigieuse “Medal of Honor” jeudi 12 novembre à la Maison blanche, pour avoir fait dérailler une attaque-suicide contre sa formation en Afghanistan en 2012. Il est le 10ème soldat à avoir reçu cette distinction de son vivant depuis la guerre du Vietnam.

Tout en l’appelant “Flo” , Barack Obama a rendu hommage au courage du jeune capitaine. “Lors de sa pire journée, il a fait appel au meilleur. C’est la nature du courage – non pas de ne pas avoir peur, mais de faire face à la peur et au danger et à agir sans penser à soi. Il a démontré son courage, sa formation; il a mis tout cela en œuvre pour ses camarades. Nous pouvons tous être reconnaissants envers cet Américain” .

Ce 8 août 2012, Groberg et sa formation assurent la protection de responsables militaires américains qui doivent être escortés à un rendez-vous dans la ville d’Asadabad. Sur le chemin entre la base militaire et le lieu de rencontre, un homme suspect se dirige vers la patrouille. En s’apercevant qu’il porte une bombe, Groberg parvient à l’écarter et le plaquer au sol avec l’aide d’un de ses hommes. Sa bombe se déclenche, blessant Florent Groberg aux jambes. L’explosion a conduit à un autre homme, caché, à déclencher sa bombe prématurément, tuant quatre personnes.

Si ces bombes avaient explosé comme prévu, qui sait combien de personnes auraient pu mourir“, a rappelé Barack Obama devant un Groberg visiblement ému et ses parents.

Citoyen américain depuis 2001, Florent Groberg est allé au lycée à Bethesda, dans la banlieue de Washington, avant de rejoindre l’armée en 2008. Après sa blessure, il a été admis en 2012 à l’hôpital militaire Walter Reed, où il a entamé trois ans de rééducation et subi 33 opérations chirurgicales pour garder l’une de ses jambes. Il est actuellement employé au ministère de la défense.

“Je suis béni, et juste reconnaissant qu’on m’ait donné l’opportunité de servir mon pays“, a-t-il dit.