Stromae “Formidable” à New York

C’est un vrai honneur d’être au Madison Square Garden” . Stromae vient de terminer son premier concert au “Garden” et le public peine à redescendre sur terre.

Pendant près de deux heures, la star belge a fait danser la salle presque pleine à craquer, jeudi soir. Une manière de conclure en beauté une tournée commencée en septembre à Miami par un record d’affluence pour une star francophone.

Ambiance:

 

La tournée a été marquée par plusieurs surprises: une chute à Minneapolis qui a entrainé l’annulation d’un concert et laissé planer le doute sur la suite de ses apparitions, mais aussi des vidéos enregistrées dans plusieurs villes, en concert dans un bar à Seattle, dans le métro new-yorkais ou dans un parc à San Francisco… Qui rappellent que Stromae reste relativement peu connu aux Etats-Unis.

A New York, devant un public francophone et anglophone, Stromae a enchainé ses tubes. Il a commencé la soirée par “Ta Fête”, reprise à l’unisson par les spectateurs, et l’a conclu par son a capella de “Tous les mêmes”, qu’il avait déjà chanté l’an dernier lors d’un précèdent concert à New York.

Entre les deux, il a entonné “Papaoutai”, “Formidable”, ” Carmen”, “Alors on Danse” et “Quand c’est”, une chanson dans laquelle il s’attaque au cancer et dont il vient de révéler le clip.

Contre les “French fries”

Il a chanté oui, mais fait rire aussi. Dans un anglais parfait, le chanteur de 30 ans s’est dit déçu que les frites sont appelées “French fries” aux Etats-Unis alors qu’elles sont belges. Il a achevé les nombreux Français dans la salle en affirmant sur le ton de la rigolade que les croissants aussi venaient du Plat Pays. Au même moment, quelques drapeaux belges faisaient leur apparition dans la fosse.

Stromae n’a pas fini de faire parler de lui aux Etats-Unis. Fin septembre, Time Magazine l’a appelé “la superstar européenne sur le point de devenir énorme aux Etats-Unis” .