Que faire pendant le long week-end de Thanksgiving à Washington ?

4. Faire du bénévolat

Thanksgiving c’est la fête du partage par excellence et donc une très bonne occasion pour donner un peu de son temps pour aider les moins fortunés. Si beaucoup d’organisations ont déjà assez de bénévoles pour Thanksgiving, vous pouvez encore essayer “Everything but the Turkey” au DCJCC, aider Food & Friends en achetant une de leur tarte à la citrouille ou encore participer au “jogging des dindes” (DC Turkey Trot) au profit de SOME le 23 novembre. SOME accepte aussi des dons de paniers de Thanksgiving…

3. Aller un spectacle, un match ou un concert

Il se passe toujours quelque chose au Capital One Arena (le nouveau nom du Verizon Center à Chinatown). Pendant la semaine de Thanksgiving, vous avez le choix entre plusieurs matches de hockey sur glace le mercredi 22 (contre Ottawa) et le vendredi 24 (contre Tampa Bay) ou encore un match de basketball (Wizards contre Portland le samedi 25 novembre.) Et si les billets de matches ne sont pas dans votre budget, n’oubliez pas que vous pouvez aller voir l’entrainement des Capitals au Kettler Capitals Iceplex à Ballston gratuitement tout les jours de match à domicile…

Pour les concerts, Diplo sera à Echostage le samedi 25 novembre. Dans un style plus classique, l’Orchestre Symphonique National jouera la musique du film Harry Potter et la Chambre des Secrets les 24, 25 et 26 novembre. Et bien sûr, comme on passe tout de suite à Noël dès que Thanskgiving est passé, Casse-Noisette débute pour la saison au Kennedy Center et A Christmas Carol au Ford’s Theater.

2. Voir une nouvelle expo ou un nouveau musée

Le Musée d’Art de l’Université de l’Iowa a eu la gentillesse de prêter “Mural” de Jackson Pollock, le plus grand travail de l’artiste, qui sera exposé à l’East Building de la National Gallery of Art à partir du 19 novembre. Pendant que vous êtes là, vous pouvez toujours admirer l’exposition “Vermeer and the Masters of Genre Painting” dans l’aile Ouest. Et comme la Freer Gallery of Art vient de rouvrir après presque deux ans de rénovation, pourquoi ne pas jeter un coup d’œil à son exposition “Divine Felines: Cats of Ancient Egypt” ou aller faire des selfies dans l’expo faite pour Instagram “Subodh Gupta: “Terminal.”

Très bien pour les selfies aussi, l’expérience immersive visuelle Kingdom of Colors à Artechouse (conçue par le cinéaste français Thomas Blanchard et l’artiste Oilhack, avec une bande-son du compositeur lyonnais Leonardo Villiger) se termine le 26 novembre donc profitez des derniers jours (et des 5 cocktails en réalité augmentée qui y sont offerts!) Enfin, si cela vous intéresse, Washington a un tout nouveau musée, le Museum of the Bible, qui ouvrira ses portes le 17 novembre (les billets sont gratuits.)

1. Prendre un peu d’avance sur les fêtes de fin d’année

C’est peut-être le week-end de Thanksgiving, mais dès que vous avez digéré votre dinde, ce sera l’heure de passer immédiatement à Noël!  Le jardin botanique n’attend pas, et son exposition annuelle de Noël, Season’s Greenings, ouvre le vendredi 23 novembre.

Vous pouvez aussi prendre un peu d’avance sur vos cadeaux, les petits chalets du Downtown Holiday Market seront installés près de la National Portrait Gallery dès le samedi 24 novembre. Si le temps est agréable, vous pouvez aussi vous rendre au National Zoo pour admirer les illuminations de ZooLights. Elles seront allumées le 24 novembre. Et qui dit Noël, dit sapin bien sûr. Si vous avez des billets, la cérémonie officielle avec le président Trump et sa famille, c’est le 24. Par contre, pas besoin de billets pour assister à l’éclairage de l’arbre de Noël de CityCenterDC à quelques blocks de là le lendemain (dimanche 25 novembre).