Valls, entrepreneurs…: la France au boulot !

Revue de presse. Une école de commerce lyonnaise qui fait rêver Forbes et un Premier ministre qui passe son oral avec succès selon le New York Times : la France a passé une bonne semaine dans la presse américaine.

Business Insider revient, dans un article paru vendredi, sur l’interdiction supposée pour les employés français de lire leurs e-mails professionnels après 18h. L’auteur s’amuse des proportions qu’a pris l’affaire, après qu’une journaliste anglaise ait mal interprété les informations contenues dans un accord entre une poignée de syndicats. « Cette histoire est fausse, mais cela ne signifie pas qu’on ne puisse pas en rire » glisse Business Insider.

Le journaliste rappelle que d’après l’accord, les employés « ont le droit de ne pas regarder leurs e-mail professionnels pendant leur période de repos établie par la loi (oui, cela existe) » ironise-t-il gentiment. Il s’interroge par la suite : « est-ce que les lois françaises sur le travail sont folles? Absolument. Mais le pays ne va pas pour autant s‘arrêter de lire ses e-mails tous les jours au coucher du soleil ». Ouf!

Lire: E-mails interdits apres 18h en France: quand la presse US se fait avoir

Alison Coleman, du magazine Forbes s’intéresse, elle, aux études de commerce en France, et se penche sur le cas de l’Ecole de Management (EM) de Lyon qui « est probablement la plus entrepreneuriale en Europe ».

Même si elle rappelle que l’EM Lyon n’a pas le standing de ses consœurs à la réputation internationale comme HEC Paris, la London Business School ou le MIT, il s’agit d’une « école de business qui concentre toute son attention, ses efforts et son énergie à produire des entrepreneurs ».

Un avis plus que positif alors que la presse américaine nous avait habitué à des articles peu flatteurs sur l’entrepreunariat en France. Parmi les nombreuses « success stories » à mettre au compte de l’école, on retrouve Verycook d’Alexandre Carre, une entreprise qui fabrique et vend des planches de cuisson en Allemagne, en Grande Bretagne et en France. Mais l’école a une autre force : « en prenant en compte sa taille modeste et sa position géographique, l’EM Lyon attire une proportion inhabituellement élevée d’étudiants internationaux : dans le programme MBA, sur 50 élèves, 17 nationalités sont représentées » précise-t-elle. Mais l’école doit aussi beaucoup à la ville dans laquelle elle se trouve, « une ville très cosmopolite, contributrice importante au PIB de la France et de l’Europe, et un hub européen très bien connecté ». Merci Forbes !

Valls à l’Assemblée

Oral réussi pour Manuel Valls, semble penser le New York Times après le discours de politique générale du nouveau premier ministre à l’Assemblée nationale. Le quotidien en profite pour tacler François Hollande. Valls est « plus centriste sur les questions sociales, plus conservateur sur les sujets économiques et plus combatif que l’homme qui l’a nommé, le Président François Hollande ».

Dans un contexte de désamour entre les Français et leur président, Manuel Valls semble faire office de compromis «dans une nation qui se bat avec un taux de chômage supérieur à 10% et une préoccupation réelle sur la capacité du pays à assurer sa place sur la scène internationale ». Celui qui a toujours « privilégié une politique économique plus centriste et libérale » est aussi un choix stratégique pour « rassurer l’UE que la France est sérieuse concernant ses objectifs financiers en tant que membre du bloc européen et aussi pour projeter une image dynamique qui devrait séduire les votants ».

Mais le nouveau Premier Ministre pense aussi à son avenir, selon le journal : « M. Valls a ses propres ambitions présidentielles (…) il n’hésite pas à utiliser son statut d’outsider pour montrer la profondeur de sa fidélité à la France et pour rappeler aux votants qu’il n’est pas du tout comme les autres leaders français, dont la plupart ont étudié dans des Grandes Ecoles ». Et pas à l’EM Lyon !