A fuir et à faire pendant la Super Bowl week à New York

Si vous avez vécu dans une grotte ces derniers jours, vous ignorez peut-être que New York accueillera le 48ème Super Bowl  (oui c’est du foot qui se joue avec les mains) pour la première fois depuis sa création, dimanche 2 février prochain. Et que les Seahawks de Seattle affronteront les Broncos de Denver.

Du coup, même si vous avez la ferme intention d’aller au cinéma ce jour-là vers 18h, vous n’y échapperez pas. French Morning vous a préparé une petite liste de ce qu’il faut faire pour profiter, ou pas, de l’évènement.

super-bowl-2014-78021. Partir et louer votre appartement pour 20.000 dollars: notamment si vous habitez dans le New Jersey, pas trop loin de East Rutherford où se trouve le Metfield Stadium qui accueille ce Super Bowl, mais aussi à Manhattan. On attend 500,000 visiteurs pour l’évènement (la majorité aura fait des centaines ou des milliers de kilomètres pour regarder l’affaire dans un bar) et les hôtels sont complets. Du coup, les prix flambent sur Craigslist et Airbnb. Vous ne serez pas les seuls à offrir, mais on peut toujours essayer: certains proposent leur appartement dans Soho pour 20.000 dollars le week-end...

2. Aller voir du hockey: si vous êtes plus coups de crosses et patins, la NHL (National Hockey League) organise un match de gala pour profiter de l’attention sportive portée à New York. Pour la première fois, le Yankee Stadium, qui accueille en principe le base-ball, se dote d’une patinoire pour recevoir un match Rangers-Devils, rare match de hockey en plein air.

3. Faire la fête avec les stars (et des mannequins): pour une raison pas si mystérieuse, le Super Bowl suscite une multitude de soirées aux thèmes “sexy”. On ne vous garantit pas l’intimité du rendez-vous mais les noms des invité(e)s en feront rêver certains. A Leather & Laces  (midtown Manhattan) le vendredi et le samedi, on vous promet Bar Rafaeli, Brooklyn Decker et quelques autres. Pour la modique somme de $950 (ou 14,500 en VIP, mais vous pouvez venir à 10…).

4. Du foot et du gospel: si c’est pas l’Amérique ça… Au Madison Square Garden, le Super Bowl Gospel Celebration promet de réunir “foi et football”. Patti LaBelle et d’autres stars chanteront au côté de mega-choeurs dans un mélange des genres vu “only in America”. Un concours récompensera les Eglises qui vendront le plus de tickets pour la soirée…

Lire: Le Super Bowl pour les nuls

Super+Bowl+Boulevard+20145. Super Bowl Boulevard: celui là est pour toute la famille. La NFL squatte 14 blocs sur Broadway (de la 34ème à la 47ème rue) pour une grand opération commercialo-festive. Du 29 janvier au 1er février, de midi à 10 pm, concerts, toboggan géant et animations en tout genre. Il faut s’enregistrer en ligne, gratuitement, pour pouvoir participer aux attractions. Autre évènement gratuit, celui sponsorisé par Pepsi-Cola à Bryant Park.

6. Alibi culturel: même le MET s’y met, avec une exposition de cartes à collectionner “vintage” (l’équivalent de nos Panini) venues d’une prestigieuse collection. La plus ancienne date de 1894. Jusqu’au 10 février.

7. Concert à $2500 la place: Marc Anthony à Cipriani, Jay Z avec Direct TV, Band of Horses avec Citi… Le Super Bowl regorge de concerts, tous sponsorisés ET très chers. La liste complète est ici.