Une Française des Etats-Unis en course pour la présidentielle de 2017

Pour en savoir plus

 

La page de Roxane Revon sur LaPrimaire.org

Rencontre à New York

Le jeudi 27 octobre, 7pm

Le Tout Va Bien, 311 W 51st St

 

Mes proches savent que je ne pense pas à la présidentielle en me rasant le matin” , plaisante Roxane Revon.

Cette Française de New York, qui enseigne le théâtre à l’université John Jay et qui a monté sa propre troupe francophone, fait pourtant partie des seize candidats sélectionnés sur LaPrimaire.org, une plateforme qui vise à faire émerger, par un vote en ligne, une candidature citoyenne pour la présidentielle de 2017.

Le premier tour a lieu jusqu’au 2 novembre et est ouvert aux près de 70.000 inscrits sur la plateforme. Le processus doit aboutir, en décembre, à la sélection d’un(e) candidat(e) que LaPrimaire.org soutiendra pour l’obtention des 500 parrainages d’élus nécessaires pour se présenter à l’élection. “Il y a des milliers de maires non encartés en France, donc c’est faisable” , souligne le jeune femme qui “ne supporte pas de voir l’état du débat en France et les mêmes têtes depuis 20 ans” .

Née aux Lilas (Seine Saint-Denis), élevée dans la petite commune provençale de Fuveau, c’est la première fois que Roxane Revon, 30 ans, s’engage en politique. “Mon école avait été choisie pour proposer une loi à l’Assemblée nationale. Le politique ne m’a pas quittée depuis” , glisse-t-elle. Après la crise grecque, cette Européenne convaincue a bien essayé de se chercher une formation politique. Elle va frapper aux portes du Parti radical de gauche (PRG), “trop vieillot” , et au Parti Fédéraliste Européen français, “trop en mode Mélenchon” . Elle finit par se lancer dans LaPrimaire.org après avoir rencontré l’un de ses co-fondateurs, Thibauld Favre, qui habite dans le Connecticut.

Cet ingénieur français s’est allié à un ami avocat, David Guez, pour lancer la plateforme en avril. Et ils n’étaient pas les seuls sur le créneau: d’autres primaires citoyennes comme La Vraie Primaire et la Primaire des Français ont vu le jour avec l’ambition de renouveler la classe politique. “Je recherchais quelque chose comme LaPrimaire.org depuis longtemps. J’ai même eu l’idée de monter quelque chose de similaire. À un moment, il faut s’engager. J’ai réfléchi longuement. Ça me paraissait énorme de dire que je me présentais à la présidentielle. J’y suis plus allée dans l’optique: j’en ai marre de râler, j’ai des idées, j’ai fait un master de philosophie politique, j’ai une certification d’économie et de finances à Stanford, et je fais du théâtre (sourire)… Je veux présenter une candidature jeune car la génération Y est sous-représentée” , souligne-t-elle.

Pour se qualifier à LaPrimaire, Roxane Revon a dû recueillir 500 parrainages de citoyens. Dans l’esprit de la plateforme collaborative, son programme initial a été enrichi par les contributions des inscrits, mais aussi d’experts et d’associations qu’elle a contactés. Son espoir: que l’Europe avance sur le chemin de l’intégration et que la France en profite. “Les crises françaises sont liées à une crise politique européenne, estime-t-elle. On ne peut pas rester au milieu du gué. Soit on veut une Europe plus intégrée, soit on retourne à une Europe des nations qui va, à mon avis, se déliter. Les citoyens ne peuvent pas rester avec des pôles de souveraineté flous. L’Europe doit être là pour assurer les fonctions régaliennes, l’Etat doit promouvoir la culture, l’histoire et l’éducation, et les régions doivent être le terrain de l’innovation au XXIème siècle” .

Si elle remporte cette primaire citoyenne inédite, elle envisage de quitter son travail à l’université. “Mes proches sont très bienveillants. J’explique mon parcours et pourquoi je fais ça, et ils le comprennent, explique-t-elle. Je le vis comme une aventure, c’est comme créer quelque chose de nouveau, comme une start-up ou une pièce de théâtre, sur lequel je vais mettre une énergie considérable pendant des mois” . Ce jeudi 27 octobre (7pm), la candidate organise au restaurant Le Tout Va Bien une rencontre pour expliquer le fonctionnement de la plateforme et les enjeux du vote. “Etre citoyen n’est pas une vertu, la différence avec les politiques, c’est qu’on n’est pas obligé de porter une idéologie” .

 

Pour en savoir plus

 

La page de Roxane Revon sur LaPrimaire.org

Rencontre à New York

Le jeudi 27 octobre, 7pm

Le Tout Va Bien, 311 W 51st St