Plus d’un million de dollars de pénalité contre “Fabulous Fab”

1,1 million de dollars. Telle est la somme que la SEC, le gendarme boursier américain, demande au trader français Fabrice Tourre, jugé coupable de malversations en août dernier.

La somme comprend une amende de 910 000 dollars d’amende ainsi que la confiscation de 175 463 dollars de biens mal acquis, ainsi que 62 858 dollars d’intérêts. « La conduite de M. Tourre a contribué à causer plus d’un milliard de dollars de pertes. Il a été récompensé par le plus gros bonus qu’il ait jamais reçu », estiment les avocats de la SEC dans un document publié lundi. « Une faute grave doit avoir des conséquences, en particulier lorsque la perte financière est d’une telle ampleur. »

Ancien trader chez Goldman Sachs, Fabrice Tourre (ou « Fabulous Fab ») fut accusé d’inciter ses clients à jouer à la hausse un portefeuille de produits dérivés nommé Abacus, alors qu’il savait que son promoteur initial, le hedge fund Paulson & Co, pariait sur son effondrement. Son procès, à New York l’été dernier, a été vu comme celui des responsables de la crise de subprimes.

La SEC souhaite que M. Tourre seul, et non son employeur, règle la facture. Le montant final de la pénalité doit être fixé par un juge.