Dans le coffre-fort en ligne d’Emmanuel Schalit, patron de Dashlane

PAR-NY & Co, c’est la série vidéo de French Morning consacrée à ces nouveaux aventuriers de la globalisation qui vivent et travaillent des deux côtés de l’Atlantique.

Aujourd’hui, nous plongeons dans une sorte de coffre-fort en ligne, qui centralise vos mots de passe, documents d’identité et moyens de paiement dans un même endroit, et que l’on installe sur son ordinateur ou son téléphone via une application. Un outil censé vous faire gagner “50 heures dans l’année” et de longs moments de stress.

Dashlane a déjà séduit plus de quatre millions d’utilisateurs – des particuliers ou des entreprises – qui paient un abonnement mensuel à ce service. La semaine dernière, la start-up, basée à Paris et à New York, a gagné son ticket pour accélérer sa croissance : elle a annoncé une nouvelle levée de fonds de 22 millions de dollars (series C) auprès de divers fonds, dont Bessemer Venture Partners.

Un pied à Paris, un pied à New York : le patron Emmanuel Schalit a appris, depuis 2013, à jongler entre les deux continents, tout en essayant de limiter au maximum les aller-retours en avion. Il a ainsi mis en place tout un dispositif pour faciliter la communication entre ses deux teams (une trentaine de personnes de chaque côté de l’Atlantique), afin qu’elles travaillent ensemble à distance, comme si elles étaient dans la même pièce. Et ce, malgré les six heures de décalage horaire.