Cinq erreurs à ne pas commettre à Thanksgiving

Thanksgiving, c’est aussi le jour de tous les dangers pour les expatriés français peu coutumiers de cette tradition américaine. Pour éviter que le repas ne tourne au vinaigre, cinq faux-pas à garder en mémoire autour de la dinde.

Parler de politique, religion ou de la pauvre dinde

Thanksgiving est un moment de rassemblement, alors ne le gâchez pas. Oubliez vos instincts français de débatteur politique : le “shutdown”, Obamacare et compagnie n’ont pas leur place à table. Privilégiez les sujets consensuels (cinéma, voitures, vacances) et les compliments au chef – (“the turkey is excellent !“). Parler de votre expérience de Français aux Etats-Unis est encore mieux – “on n’a pas Thanksgiving en France, c’est dommage“. Si vous ne croyez pas en Dieu, évitez de le dire au moment où la table se recueille pour dire les grâces. La sauce risquerait de voler! De même, gardez pour vous les réflexions du type: “savez-vous ce qu’ils font de la dinde avant qu’elle ne soit abattue?

En tant que Français, vous aurez aussi la tentation de critiquer le caractère commercial de Thanksgiving. Certes il y a la grande parade à la gloire des magasins Macy’s le 28 novembre, de longs tunnels publicitaires à la television et le Black Friday, mais Thanskgiving, c’est avant tout les Pelèrins, l’amour et l’eau fraiche. Compris?

Manger avant de passer à table

Habitué aux repas à la française, vous pensez faire le poids? Oubliez! La fête de la Dinde est un enchainement (interminable) de plats. Mieux vaut ne pas prendre de risques: entre la dinde, la purée, la tarte à la citrouille, la sauce “Cranberry”, le pain, votre estomac de Gaulois risque d’être mis à rude épreuve.

Aller à Macy’s ou Walmart à minuit

Envie de vivre le vrai Black Friday? Pas la peine d’être courageux. Black Friday dans les grands magasins, ce n’est pas pour les demi-portions. File d’attente, shopping nocturne, bousculades et perte de nerfs, pourquoi se faire autant de mal quand on peut allumer sa télé et regarder les autres le faire.

Etaler votre méconnaissance du foot américain

En tant que Français aux Etats-Unis, personne ne s’attend à ce que vous connaissiez les règles du foot américain. Prenez vos hôtes à contre-pied en vous renseignant sur les matches du jour (visiter le site de la NFL) et les règles (consultez notre article sur cette épineuse question). Vous serez incollable quand viendra le moment de passer devant la TV pour regarder le match.

Venir les mains vides

Les cadeaux ou les cartes de vœux ne sont pas attendus pour Thanksgiving, mais un petit présent de France ne peut pas faire de mal. Une bouteille de rouge par exemple, ou deux.