Chloe Mortaud, Miss France à Las Vegas

Installée à Las Vegas depuis 2012, Chloé Mortaud a créé sa marque de cosmétiques. Crédit photo : Ercan Dedeoglu

Il y a loin du Puy du Fou à Las Vegas… Elue Miss France 2009 dans le parc d’attractions vendéen, Chloé Mortaud a depuis quitté la France pour s’installer à « Sin City », d’où elle développe depuis deux ans Mademoiselle Provence, la marque de cosmétiques qu’elle a co-fondée.

« Après mon sacre de miss, j’ai eu envie de changement, d’aller voir ce qui se passait aux Etats-Unis sur les pas de ma mère », raconte la jeune franco-américaine, née à Lisieux (Calvados) d’un père français et d’une mère américaine, puis élevée dans le sud de la France. En 2012, elle s’installe à Las Vegas avec son compagnon d’alors, le pilote automobile Romain Thievin et donne naissance à leur fils Matis l’année suivante.

« L’idée de créer une marque de cosmétiques a germé il y a quatre ans », explique-t-elle. « En tant que Miss France, on me demandait des conseils sur la beauté. Et comme expatriée française aux USA, j’ai vite constaté que beaucoup de produits et de soins que j’aimais ne se trouvaient pas outre-Atlantique. »

Avec son associée Hélène Marceau, elle lance Mademoiselle Provence en 2018, « une marque fabriquée en France avec uniquement des produits naturels ». Le nom n’est pas le fruit du hasard. « Nous avons surtout des clientes américaines car elles adorent ce qui est français, et les Américains connaissent Paris et la Provence. »

La marque revendique un positionnement milieu de gamme avec plusieurs types de produits (crème pour le corps et les mains, gel douche, gommage avec des senteurs d’amande, de lavande, de rose, de citron…). Et comme de nombreuses marques jouent la carte des produits naturels, les deux entrepreneuses ont souhaité que les prix ne soient pas trop élevés, soit de 12,5 à 20 dollars. « Il existe beaucoup de marques sur ce créneau, nous avons décidé de faire une marque accessible », affirme-t-elle.

Les magasins Target en ligne de mire

Aujourd’hui, la marque est distribuée un peu partout dans le monde. En France bien sûr, avec l’enseigne Monoprix, mais également en Italie, Croatie et Corée. Hélène Marceau pilote très logiquement l’Europe et Chloé Mortaud le continent nord-américain. Aux Etats-Unis, la marque Mademoiselle Provence est distribuée sur Amazon Prime et prochainement sur le site de la chaine de magasins target.com. « Nous pourrions être référencés dans les magasins Target d’ici fin 2020 », se félicite la jeune entrepreneuse, tout heureuse d’annoncer une collaboration avec la chaîne canadienne London Drugs, l’équivalent de Walgreens ou CVS au Canada. Pour continuer à faire grandir la marque, l’entrepreneuse parcourt aussi les Etats-Unis à la rencontre de nouveaux clients.

Hormis le déploiement de Mademoiselle Provence, Chloé Mortaud réfléchit à de nouveaux challenges. « Après dix ans aux Etats-Unis, j’ai eu le temps de faire beaucoup de constats. Sur la beauté et les cosmétiques bien sûr, mais aussi sur les choses simples de la vie de tous les jours. J’ai pour projet d’écrire un livre pour les Français expatriés afin de les aider à retrouver des équivalents de produits auxquels ils sont habitués. Cela leur permettrait de toucher le rêve américain sans trop s’y perdre », conclut-elle.