La Boerum Hill School for International Studies reçoit le label FrancEducation

En savoir plus

Le site de l'école Boerum Hill School for International Studies
Le label FrancEducation

Il y avait du beau monde, mardi 31 octobre, dans l’auditorium de la Boerum Hill School for International Studies (SIS) à Brooklyn. Devant une partie des élèves, Maria Le Drian, épouse du ministre des Affaires étrangères, a remis le label FrancEducation à la directrice de l’établissement, Nicole Lanzillotto.

Nous croyons très fort en la Boerum Hill School for International Studies, a salué Bénédicte de Montlaur, conseillère culturelle de l’Ambassade de France. Le programme est très bon et l’engagement de la direction, des enseignants et la qualité des classes est remarquable“.

Le label FrancEducation a été fondé en 2012 pour distinguer les établissements scolaires étrangers qui participent au rayonnement de la langue et de la culture française. Il est décerné par le ministère des Affaires étrangères. Une reconnaissance recherchée par les écoles, qui permet aux établissement de recevoir notamment du contenu pédagogique et culturel de la part de la France. La Boerum Hill School for International Studies (BHSIS) rejoint ainsi le réseau des 209 écoles récompensées à travers le monde, dont trente-six aux Etats-Unis et sept à New York.

En 2015, pour attirer les familles demandeuse d’éducation bilingue, la Boerum Hill School for International Studies a décidé de se transformer en collège-lycée bilingue français-anglais. Ce qui a contribué à rehausser le niveau général de l’école. “Nous nous sommes retrouvés avec des parents et nous avons réfléchi à ce qui pouvait être fait“, explique la directrice, Nicole Lanzillotto.

Depuis septembre 2015, les élèves peuvent suivre leur scolarité dans les deux langues, qu’ils soient francophones ou non, grands débutants ou d’un niveau avancé.  Au lycée, les élèves intéressés peuvent également passer le baccalauréat international en français. C’est le seul établissement public new-yorkais à proposer un tel modèle. “L’arrivée du programme français a changé la sociologie de l’école. L’objectif est d’attirer de nouveaux élèves, de milieux différents et d’offrir à tous l’opportunité d’apprendre le français. Ça ouvre des perspectives“, a reconnu la directrice.

Dans les couloirs de l’établissement de Brooklyn qui compte 608 élèves de collège et lycée, Maria Le Drian s’étonne puis sourit en croisant les enfants vêtus de leur costume d’Halloween. Elle a enseigné le français à Rennes pendant 30 ans. “C’est un projet très ambitieux! Je suis très intéressée par le projet pédagogique. J’admire la philosophie d’ouverture, de mixité culturelle et sociale de la directrice et du corps professoral “.

En savoir plus

Le site de l'école Boerum Hill School for International Studies
Le label FrancEducation

- Services -
PARTAGER
Article précédentDouble dose de Catherine Deneuve au festival France Cinéma Floride
Article suivantUne loge pour francs-maçons français ouvre ses portes en Floride