4 sorties à faire dans l’East Bay

Statue à l'Albany Bulb © Charlotte Attry

La brume enveloppe San Francisco et vous rêvez de vous en échapper ? Cap à l’est avec la traversée du pont du Bay Bridge. Soleil, évasion et culture au rendez-vous.

Le lac Anza
Sur les hauteurs de Berkeley, dans le Tilden Regional Park, entre collines et forêts, se niche une pépite rafraîchissante. Un lac de baignade idéal pour une pause au vert. Plage de sable, rochers et eucalyptus géants comme écrin. En plus du maillot, la paire de baskets est indispensable pour faire le tour du lac. Tortues, canards et oiseaux s’y épanouissent paisiblement. Les chaudes journées d’été attirent les foules, mais en semaine ou fin de journée, on peut profiter du lieu en toute tranquillité. Après la baignade, il est possible de faire durer le plaisir avec une randonnée dans les bois, un tour dans un petit train à vapeur ou à la Little Farm, ferme animalière qui jouxte le musée de la faune et flore locales. Bucolique et pittoresque. Toutes les infos ici.

Le campus de UC Berkeley
C’est l’une des universités d’élite les plus prestigieuses du monde et l’une des plus vieilles des États-Unis. Fondée en 1868, elle est devenue le berceau de la contestation étudiante dans les années 60. Située en plein centre-ville, on y entre par de grandes portes en bronze. L’architecture des bâtiments (dispersés sur près de 500 hectares) s’inspire notamment du style néo-classique et gothique. Le Campanile, tour de plus de 90 mètres, en est le plus emblématique. On peut y monter jusqu’à une plateforme qui offre une vue spectaculaire sur toute la Baie. Cette balade au cœur d’une oasis boisée très ancienne propulse dans l’histoire. Prix Nobel, mouvements étudiants, bibliothèques ou mascotte… immersion enrichissante garantie. Visites guidées gratuites, chasses au trésor, cartes, randonnées, toutes les infos ici.

Grues du port d’Oakland © Charlotte Attry

Jack London Square à Oakland
Haut lieu du divertissement, ce quartier longe le littoral. Au programme : sorties sur l’estuaire en canoë et kayak, et, entre mai et octobre, tours gratuits du port. Fermé au public, c’est l’occasion d’en savoir plus sur son fonctionnement et d’admirer de près les immenses grues qui chargeaient autrefois les marchandises sur les navires. George Lucas, réalisateur de Star Wars, s’en serait inspiré pour ses créatures TB-TT. Autres attractions : l’USS Potomac, ancien yacht présidentiel de Franklin D. Roosevelt ou le plus vieux bar de la ville (Heinold’s First and Last Chance Saloon) où l’écrivain Jack London aurait puisé plusieurs de ses histoires. Nombre de restaurants récents et bars tendance animent la grande place. Évènements et infos ici.

L’Albany Bulb
Excursion décalée avec la découverte de cette ancienne décharge de matériaux de construction. Gravats, graviers, parpaings, ferrailles et autres blocs de béton ont formé ce bout de terre en forme d’ampoule. La nature y a repris ses droits après l’arrêt des déchargements (1984), et les débris qui se mêlent à l’environnement façonnent un paysage inédit. Après y avoir accueilli une communauté anarchiste auto-déclarée, cette péninsule s’est transformée en terre d’expression artistique. Concerts, pièces de théâtres improvisées, labyrinthes de pierres, fresques murales, mosaïques, sculptures ou statues. Autant de traces et vestiges surprenants face au Golden Gate Bridge ! Toutes les infos ici.