9 raisons de visiter l’Islande dès maintenant

9. Pour ses vols pas chers vers Reykjavik au départ de New York

Crédit photo: Facebook Icelandair

Devenue une destination à la mode il y a une vingtaine d’années, l’Islande est très bien desservie par la compagnie low-cost Icelandair. Des avions décollent tous les jours au départ de New York et Newark vers la capitale Reykjavik, à des prix très intéressants. Comptez entre 400 et 600$ le vol aller-retour peu importe la saison à condition de réserver ses billets plusieurs semaines à l’avance.

8. Pour ses nombreux volcans

Crédit photo: Axel Kristinsson Wikipédia

L’Islande est située à la frontière entre les plaques tectoniques américaines et eurasiennes, ce qui explique sa géologie si unique. Le pays compte plus de 200 cratères dont 130 volcans encore actifs. L’un d’entre eux, l’imprononçable ejafjallajökull, était entré en éruption en 2010, causant l’arrêt du trafic aérien européen pendant une semaine. On vous conseille d’aller voir le Snæfellsjökull, situé dans le nord-ouest de Reykjavik dans le parc naturel du même nom (photo ci-dessus). Ce volcan culminant à 1 446 mètres d’altitude est surmonté d’une calotte glaciaire. En été, on peut approcher son sommet en 4×4 en prenant la route en terre F570 longeant ce parc national puis en s’enfonçant dans un autre petit chemin de terre. Il faut ensuite terminer à pied pour admirer son cratère dissimulé dans un épais brouillard. Si vous souhaitez vous attaquer au plus haut volcan du pays, rendez-vous au sud-est dans le parc national Skaftafell où Öræfajökull culmine à 2 110 mètres.

7. Pour la région montagneuse de Landmannalaugar

C’est notre coup de coeur du voyage. Landmannalaugar est situé à seulement trois heures de route de Reykjavik, mais il faut emprunter en 4×4 un chemin bosselé en terre pendant une bonne heure avant d’arriver jusqu’au camping de Brennisteinsalda. La situation de ce refuge est exceptionnel, à flan de montagnes colorées. C’est le spot idéal pour les randonneurs avec de nombreuses balades au départ du camping vers une nature faite de champs de lave, de vallées profondes, d’un volcan surmonté d’un glacier et d’un lac de cratère. Cerise sur le gâteau en fin de journée où une source d’eau chaude coule le long du camping. Les visiteurs s’y baignent au clair de lune après une longue journée de marche.

6. Pour le glacier Vatnajökull

Il est l’un des plus gros glaciers d’Europe, couvrant à lui seul 8% de la surface totale de l’Islande. Mais cet immense édifice de glace est plus que jamais menacé par le réchauffement climatique. Le glacier perd un mètre de surface chaque année et les experts estiment qu’il pourrait disparaitre dans le siècle prochain. Il est possible de le visiter d’ici là. Des compagnies comme Local Guide proposent des excursions d’environ trois heures sur sa glace d’octobre à avril. En été, une randonnée de 16,7 kilomètres (Skaftafellsheiði) est accessible au départ du Skaftafell Visitor Centre (Vatnajökull National Park, Skaftafellsstofa, 785 Öraefi). Elle permet de s’approcher au plus près du glacier et contient des vues magnifiques sur les sommets environnants.

5. Pour les cascades de Gullfoss et de Fjaðrárgljúfur

Crédit photo: Nickspix Wikipédia

Qui dit fonte des glaciers et météo capricieuse en Islande dit cascades. Le pays en compte des centaines toutes aussi belles les unes que les autres. Parmi celles à ne pas manquer, on vous conseille Gullfoss, située dans le canyon de la rivière Hvita au sud ouest du pays (1h45 en voiture de Reykjavik). Cette cascade au débit très impressionnant fait 32 mètres de haut par 70 mètres de large. Un chemin piéton permet de s’y approcher tout près et d’admirer l’arc-en-ciel visible en continu au-dessus. A trois heures de voiture plus loin à l’ouest se trouve un autre canyon, Fjaðrárgljúfur. Ici la pente est beaucoup plus dramatique (presque 100 mètres!) et la végétation donne au lieu des allures de paysages écossais. Un chemin piéton permet d’accéder à une plate-forme au dessus du vide face à la cascade.

4. Pour ses sources d’eaux chaudes naturelles

La position de l’Islande entre deux plaques tectoniques est à l’origine de phénomènes géothermiques fascinants comme la formation de sources d’eau chaude naturelles. La plus connue d’entre elles est celle du Blue Lagoon, avec son eau bleue à l’aspect laiteux qui contraste avec la lave noire environnante. L’endroit, situé à seulement 20 minutes en voiture de l’aéroport de Reykjavik, est devenu très touristique. A tel point qu’il faut réserver plusieurs jours à l’avance. Beaucoup plus au nord du pays, à 1h30 de route de la deuxième plus grande ville du pays Akureyri, se trouve la piscine de Hofsós. Bâtie à flan de montagne, cette piscine est sans doute l’une des plus belles du pays. Ici, très peu de touristes mais des locaux qui se prélassent dans une eau chaude naturelle à 40 degrés avec vue sur le fjord Skagafjörður. Vous souhaitez vivre une expérience plus authentique ? Direction le camping de Brennisteinsalda (évoqué juste avant) où l’on peut se baigner toute l’année en pleine nature dans une rivière à l’eau naturellement chaude.

3. Pour le village de Seyðisfjörður

Crédit photo: Facebook Visit Seyðisfjörður

Isolé à la pointe nord est du pays, ce charmant village doit sa beauté à ses maisons colorées et à sa situation au pied d’un fjord. Le village et sa route entortillée ont notamment été rendus célèbre grâce au film “La vie rêvée de Walter Mitty”, dans lequel Ben Stiller, qui joue Walter Mitty, roule en skateboard jusqu’au centre du village. On ne vous conseille pas de faire la même chose mais plutôt de vous mettre au chaud au Café Lara, un bar-restaurant aux allures de chalet qui sert de très bonnes pâtisseries.

2. Pour ses macareux-moines

Crédit photo: Facebook VisitVík

Ils ressemblent à un oiseau des tropiques avec leur robe blanche et leur bec rouge, et pourtant ils ont élu domicile en Islande. Les macareux-moines sont tellement nombreux (près de 10 millions) et tellement mignons qu’ils sont devenus l’un des emblèmes du pays. On en trouve à peu près partout sur les côtes, mais le meilleur endroit pour les observer et les prendre en photo reste la plage de sable noir de Vik, au sud de l’île.

1. Pour le cheval islandais et ses cinq allures

Crédit photo: Jennifer Boyer Flickr

C’est un autre animal presque sacré en Islande au même titre que les macareux-moines. La particularité du cheval islandais est de proposer cinq allures au lieu de trois pour un cheval classique (le tölt et l’amble en plus du pas, du trot et galop). Que vous soyez débutant ou cavalier confirmé, profitez de votre séjour pour randonner à cheval dans la campagne islandaise. De très nombreux loueurs proposent des balades dans de nombreuses régions du pays. On vous recommande Kverná Horse Rental si vous passez par le village de Grundarfjörður dans la magnifique péninsule de snæfellsnes.