Pourquoi y a-t-il peu de volets aux Etats-Unis ?

(Credit : Compte instagram architecture.sf)

Regardez autour de vous. Dans les grandes villes américaines, les volets ne sont pas courants. Et quand il y en a, ils ont surtout une valeur esthétique. D’ailleurs, ils ne sont pas toujours de la même taille que les fenêtres.

« Tandis que certains pays du nord de l’Europe, comme les Pays-Bas, se passent volontiers de volets, d’autres pays les affectionnent. C’est le cas de la France et des pays méridionaux. Aux États-Unis, on peut voir de faux volets plaqués sur la façade de maisons préfabriquées, tels des éléments de décor », peut-on lire dans l’ouvrage Fenêtres du Monde de Dominique et Jean-Philippe Lenclos.

Pourquoi cette différence ? Un élément de réponse se trouve dans le style de fenêtre que l’on trouve dans les grandes villes américaines. Nombre d’habitations ont des fenêtres de style guillotine. Ces fenêtres exportées par les colons anglais au XVIIIème siècle sont très populaires car elle favorisent la circulation de l’air, mais se prêtent difficilement à l’installation de volets.

Nicolas Sauzier, architecte d’intérieur à San Francisco, rappelle que les volets ont une fonction d’isolant thermique. « Dans les pays méditerranéens où il fait chaud, les persiennes servent à isoler de la chaleur ». Le climat plutôt doux de la côte Ouest ne justifie pas la présence systématique de volets. « Au contraire, sur la côte Est où l’hiver est rude, les volets permettent de protéger du froid. C’est le cas pour les maisons d’époque. Mais sur les nouvelles constructions, il y a les technologies de double-vitrage », explique l’architecte d’intérieur. Dans le sud, où le climat est chaud, les volets sont plus courants et sont mêmes surnommées “plantation shutters”.

Aussi, les maisons victoriennes de New York ou encore San Francisco, « avec leurs bow-windows aux avancées carrées », n’ont pas des façades qui permettent l’installation de persiennes.

Le designer de maison apporte une dernière raison à cette carence de volets. « Dans l’architecture américaine, les fenêtres sont alignées sur la façade extérieure, ce qui ne laisse pas de place à la pose d’un volet. Le renfoncement de la fenêtre se trouve à l’intérieur de la pièce. » Il en revient donc au bon vouloir des propriétaires d’ajouter des stores ou des rideaux occultants.