Pourquoi y a-t-il autant d’écrans à Times Square ?

Carrefour du monde, Times Square est aussi le carrefour de la pub. La place mythique concentre les écrans et les affiches publicitaires. Pourquoi en y-a-t-il autant? C’est la question bête de la semaine.

Times Square tient son nom de l’ancien emplacement du siège du New York Times. Le bâtiment du quotidien, revendu en 1961, est toujours visible aujourd’hui. C’est là d’où descend la fameuse boule lumineuse pour fêter la nouvelle année. Visionnaire, le légendaire patron du journal, Adolph Oachs,  voyait dans ce quartier un véritable carrefour culturel, transformé par l’arrivée du subway.

One Times Square 1903

C’est avec la vente de l’immeuble que commencent à germer les premières affiches publicitaires. Au cours de rénovations, les nouveaux propriétaires, le publicitaire Douglas Leigh puis l’entreprise Allied Chemicals (aujourd’hui Honeywell), refont la façade, installent des affiches et s’aperçoivent rapidement qu’ils rapportent non seulement des locataires, mais aussi des revenus supplémentaires de la part d’entreprises qui souhaitent louer un morceau de façade pour se faire connaitre. Les affiches se multiplient.

L’évolution de la technologie va accompagner ce fleurissement. “Les messages à caractères alphanumériques (panneaux lumineux qui affichent seulement des chiffres ou des lettres, ndlr) remontent aux premiers jours des ampoules à incandescence, les affiches animées en noir et blanc apparaissent dans les années 1970 et la pleine couleur d’aujourd’hui remonte aux années 1990 avec l’avènement du LED bleu et du blanc”, nous explique Tama Starr, auteure de Signs and Wonders : The Spectacular Marketing of America. 

Selon Lynne Sagalyn, qui a signé le livre Times Square Roulette : Remaking the City Icon et professeure émérite à la Columbia Business School, « l’emplacement et la configuration géographique de Times Square est propice à l’omniprésence de la publicité ». En effet, la concentration des théâtres, l’essor de Broadway et l’implantation de grandes entreprises rendent le terrain favorable à la multiplication des affiches.

Avec l’arrivée du numérique, les écrans ont peu à peu évincé les affiches publicitaires et deviennent les emplacements les plus chers du monde, souvent loués par des grandes multinationales comme McDonald’s ou Coca Cola.

Billboards-TImes-Square-Matt-Wade
 ©Matt Wade

Le premier « Jumbotron », écran de télévision géant, est installé en 1990 par Sony. Depuis, les fabricants se lancent dans une bataille acharnée pour savoir qui aura le plus gros. En novembre 2014, un grand écran haute-définition de la longueur d’un terrain de football américain été inauguré entre la 45eme et la 46eme rue. Une marque qui souhaitait diffuser des messages publicitaires sur l’écran devait débourser à l’époque la coquette somme de 2,5 millions de dollars pour quatre semaines.

D’après Lynne Sagalyn, « il est compliqué de savoir combien d’écrans sont utilisés à Times Square en raison de la location variable, à l’heure, la journée, ou encore à l’année mais au moins une centaine apparaissent sur les façades».