XL Airways, c’est bien fini

XL Airways

Malgré une offre de dernière minute, le tribunal de commerce de Bobigny a prononcé ce vendredi la mise en liquidation judiciaire de la compagnie low-cost XL Airways.

La proposition de Gérard Houa, homme d’affaires franco-chinois, ancien actionnaire minoritaire d’Aigle Azur, qui a elle aussi déposé le bilan en septembre, a été jugée non recevable par le tribunal. “Les juges ont pensé que sa promesse de fournir 30 millions d’euros n’était pas crédible, confie une source proche du dossier. Il n’a pas pu donner les preuves qu’il avait cet argent à disposition”. 

Les 570 salariés d’XL Airways vont donc être licenciés. De leurs côtés, les quelque 130.000 passagers qui avaient acheté des billets vont devoir trouver une autre façon de voyager. Ceux qui avaient acheté leur billet via une agence de voyage peuvent espérer se voir proposer une alternative, et potentiellement un remboursement. Sur son site, XL conseille également de prendre contact avec les éventuelles assurances voyage ou avec les services clients des cartes bancaires dont certaines -rares- prévoient le remboursement dans ce cas de figure.

Plusieurs compagnies ont par ailleurs mis en place des tarifs préférentiels pour les clients de XL Airways qui ont acheté un billet sur un vol annulé. C’est le cas de French Bee ou Corsair mais dans les deux cas l’offre ne concerne que les passagers ayant déjà commencé leur voyage et ayant besoin d’un billet retour.