Comment voyager à Cuba depuis les États-Unis

En savoir plus

Le site de Cuba Autrement

(Article partenaire) Il est tout à fait possible de voyager à Cuba lorsqu’on est Français résidant aux États-Unis. Dans les faits, très peu de choses ont changé depuis Trump : les Américains et résidents peuvent voyager à Cuba en groupe ou individuellement à condition de suivre certaines règles et directives assez simples.

Cuba est une destination de voyage sans pareil : un pays riche en histoire, un peuple chaleureux, une scène artistique dynamique, un vaste patrimoine, une situation socio-politique unique et une nature sublime. Mais tout en faisant rêver, l’idée de voyager à Cuba soulève beaucoup d’inquiétudes, surtout chez le voyageur provenant des Etats-Unis. Les ambiguïtés légales autour du voyage depuis les USA détournent un grand nombre de gens intéressés. Or, il suffit de se pencher un peu sur la question pour écarter les fausses informations et les simplifications médiatiques autour du thème. Vous constaterez alors qu’il est possible de voyager tout à fait légalement à Cuba depuis les États-Unis. 

Voyager à Cuba légalement depuis les États-Unis : c’est possible !

Ce qu’implique l’embargo 

Peu importe la nationalité, en provenant du territoire américain à destination de Cuba, on est obligé de respecter les règles de l’embargo américain. Pour un français résidant aux USA, le voyage “touristique” à Cuba est interdit. Mais d’autres formes de voyage pour découvrir Cuba sont tout à fait légales. 

La politique de voyage à Cuba sous Trump

En juin 2017, Trump a restreint les possibilités de voyage qui avaient été élargies par Obama. Essentiellement, il limite la catégorie des voyages culturels et éducatifs, dits « people to people », aux seuls voyages de groupe, qui doivent être encadrés par une organisation légale reconnue par les États-Unis. Il interdit également de dépenser de l’argent dans certains hôtels et commerces tenus par l’armée cubaine. Mais, aujourd’hui, il reste toujours 12 catégories sous lesquelles il est possible de voyager de façon indépendante à Cuba : 

1. Visites familiales
2. Mission officielle pour le gouvernement
3. Activité journalistique
4. Recherches ou réunions professionnelles
5. Activités éducatives ou échanges entre personnes groupées
6. Activités religieuses
7. Sports et événements publics
8. Soutien au peuple cubain
9. Projets humanitaires
10. Recherche
11. Documents à but informatif
12. Activités d’exportation autorisées

La catégorie « soutien au peuple cubain » est une des plus utilisées par les voyageurs provenant des USA aujourd’hui. 

Voyager indépendamment pour “soutenir le peuple cubain”

Qu’est-ce qu’implique voyager à Cuba pour “soutenir le peuple cubain” ? Essentiellement, on est limité à interagir uniquement avec le secteur privé. Il suffit d’utiliser des prestations fournies par des privés, que ce soit les logements, les restaurants et les services, et de soutenir des petits commerces locaux dits “cuenta propista”. Aussi, il faut essayer d’éviter de dépenser dans les établissements interdits par le gouvernement américain (Consulter la liste ici). 

Cuba Autrement est spécialisé dans l’organisation de ce type de voyages sur-mesure. Notre philosophie est basée sur l’échange culturel et le voyage consciencieux plutôt que sur le voyage touristique. L’accent est mis sur le dialogue et l’interaction avec les locaux, qui organisent, reçoivent et accompagnent le voyageur tout au long du séjour. En travaillant à partir du local, Cuba Autrement défend un modèle de voyage soutenable et éthique, qui alimente l’économie locale.

Comment organiser son voyage ? 

Pour voyager en règle, il faut également s’assurer ne pas avoir « un excès de temps libre ». Par exemple, on ne peut pas passer tout son séjour à la plage. Prévoyez donc votre voyage à Cuba à partir d’un itinéraire d’activités quotidiennes qui répondent aux conditions de la catégorie de voyage permis. Si vous voyagez pour « soutenir le peuple cubain » par exemple, ces activités peuvent inclure un tour en vélo ou un cours de salsa, tant que le service est fourni par le secteur privé. 

A travers Cuba Autrement vous pouvez construire un itinéraire sur-mesure à plein temps, sélectionnant parmi une vaste gamme d’activités nourries du riche patrimoine cubain.  Le voyage « autrement » se définit par l’idée qu’on vient à Cuba pour faire quelque chose de précis, favorisant les voyages motivés par la curiosité et la volonté d’échanger avec le peuple cubain. Suivez notre blog Cubanía afin de mieux comprendre Cuba et de définir plus exactement l’expérience de voyage que vous souhaitez. En organisant un voyage intelligent avec un objectif précis, vous pourrez le défendre comme « non touristique ». 

Comment préparer le retour aux États-Unis ?

À l’aéroport, on vous demandera de déclarer la raison de votre voyage et de cocher la catégorie correspondante. Il est important de faire un compte rendu des activités au cours du voyage, ainsi que de conserver quelques factures, dans le cas où, sur votre retour, l’immigration américaine vous demanderait de prouver que vous avez bien respecté les règles. 

Les logistiques du voyage USA-Cuba 

Une fois que vous avez établi un programme de voyage, il y a quelques informations essentielles à savoir avant votre départ des États-Unis.

– La carte de voyage: pour voyager à Cuba, il faut se procurer une carte de voyage. Vous pouvez l’acheter auprès de votre compagnie aérienne sur internet ou à l’aéroport selon la compagnie. Le prix varie de 50 à 100 USD. Assurez-vous également que vous puissiez acheter cette carte à l’aéroport.

– L’argent: une fois à Cuba, il est important de savoir que les cartes de crédit et de débit américaines ne fonctionnent pas. Munissez-vous donc d’une carte bancaire non américaine ou de liquide suffisant pour votre voyage. On vous conseille également, si possible, d’apporter des dollars canadiens ou euros plutôt que des dollars américains qui font l’objet d’une taxe élevée sur le taux de change.

– L’assurance maladie: pour voyager à Cuba, il faut être couvert par une assurance de voyage acceptée dans l’île, ce qui exclu de nombreuses assurances maladies américaines. Cherchez bien avant de partir quelle assurance convient. Certaines compagnies aériennes comme United Airlines incluent l’assurance dans le coût total du billet.

– Les vols directs: actuellement, vous pouvez réserver des vols directs à La Havane provenant de Miami, Fort Lauderdale, Orlando, Houston et New York avec cinq compagnies aériennes différentes. 

———
Note: les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de French Morning. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.

En savoir plus

Le site de Cuba Autrement