Le vote électronique pourrait être mis en place “dès les européennes” selon Macron

Emmanuel Macron devant les Français de Montréal - credit: Daisy Le Corre

Le vote électronique pour les Français de l’étranger pourrait être mis en place dès les élections européennes de 2019, a indiqué Emmanuel Macron, jeudi 7 juin, lors d’une réception pour la communauté française de Montréal.

Citant l’adoption d’un décret relatif aux listes électorales consulaires en conseil des ministres, le 6 juin, il a dit qu’il espérait que ce “vote sécurisé” sera effectif pour le scrutin européen, mais qu’il le sera “à coup sûr pour la présidentielle” de 2022, conformément à son engagement de campagne.

Le président français faisait allusion à un décret qui modifie les modalités d’inscriptions sur les listes électorales consulaires. Le texte fait partie de plusieurs décrets mettant en oeuvre la réforme des listes électorales voulue par l’Elysée. Celle-ci prévoit notamment de faciliter l’inscription sur les listes en allongeant la période d’inscription et consolide différentes listes dans un “répertoire électoral unique“.

La ré-affirmation de l’engagement du président pour le vote électronique a été applaudie par les Français de Montréal présents à la réception. En 2017, les électeurs français de la ville avaient attendu plusieurs heures pour voter à la présidentielle aux bureaux de vote du collège Stanislas. Ce qui n’a pas échappé au locataire de l’Elysée. “Il y a de cela un peu plus d’un an, beaucoup ont vu des images de nos concitoyens, de vous, faisant des heures et des heures de queue pour aller voter“, a-t-il dit sous les rires.