Où voir des spectacles de stand-up à New York ?

C’est un art new-yorkais par excellence, un concentré de culture américaine. Chaque soir à New York, des dizaines de bars, clubs ou salles proposent des spectacles de stand-up. Sur scène, des comédiens professionnels ou amateurs espèrent vous faire rire avec leurs témoignages, anecdotes cocasses et observations sur la vie, racontées à la première personne. On y parle de dating, de couple, de sexe, d’enfants, d’amitié, des parents, de la mort, des travers et névroses de l’Amérique, parfois de politique.

Dans leur forme traditionnelle, ces spectacles sont animés par un “host”, qui chauffe la salle et fait venir sur scène tour à tour ses invités. Chacun d’entre-eux parle entre 10 et 20 minutes, s’adressant au public  – et posant souvent des questions aux gens dans la salle (si vous vous mettez au premier rang, attendez-vous à des questions et des blagues sur la France).

Et si dans une même soirée, les comédiens sont plus ou moins bons, on passe très souvent un bon moment. A recommander à tous ceux qui comprennent bien l’anglais – sinon, frustration assurée.

1- Comedy Cellar, à West Village

C’est LA scène mythique du stand-up à New York, celle où sont passés Jerry Seinfield ou Robin Williams. Si vous avez de la chance, vous pourrez peut-être tomber un soir sur Louis C.K, Dave Chapelle, Aziz Ansari ou Chris Rock. Le Comedy Cellar, qui est aussi le décor récurrent de l’excellente série Louie, comprend en réalité deux salles, la principale et le “Village Underground”, à un bloc. Dans ce bar sombre avec tables et banquettes disséminées un peu partout, beaucoup de touristes (américains), des groupes de jeunes, des couples… Lors de notre passage, tous les comédiens étaient excellents : du haut-niveau. Deux consommations par personne obligatoires.

Programme et infos ici

2- UCB Theater, à Chelsea

Incontournable, c’est l’une des scènes les plus connues de New York.  Les 152 places se remplissent vite (prendre ses tickets à l’avance), et la petite salle est souvent pleine à craquer. Pour le stand-up, on recommande les soirées Whiplash (les lundis à 11pm), avec des comédiens différents chaque semaine. Mais l’UCB est surtout connu pour ses spectacles d’impro. Le principe est simple : une personne du public choisit un mot ou une expression, et la troupe improvise dessus. Les répliques fusent à cent à l’heure, dans tous les sens, et c’est souvent très drôle. On recommande les soirées des impressionnants Stepfathers (le vendredi soir à 9pm, 10 $) et celles de Asssscat 3000, avec parfois la présence d’Amy Poehler (le dimanche soir à 7:30 pm, 10$ et 9 pm, gratuit – mais il est nécessaire de faire une à deux heures de queue).

Programme et infos ici

3- UCB Theater à East Village

C’est l’annexe du UCB. On a testé le show Gentrify, le vendredi à 10:30 pm: les deux hôtes étaient très drôles, et les invités (au nombre de cinq) se sont tous mis la salle dans leur poche : les éclats de rire ne s’arrêtaient pas. Dans la salle, des jeunes de 20 à 40 ans, ambiance East Village ou Williamsburg. A la fin, le public a eu droit à un petit spectacle d’impro, un peu moins convaincant. Miriam Katz, critique spécialisée dans le stand-up, recommande aussi le show Dan + Joe + Charles, qui a lieu deux fois par mois, où viennent parler des comédiens de stand-up, mais aussi des acteurs jouant des petites pièces ou des sketches.

Programme et infos ici

4- Knitting Factory, à Williamsburg

Tous les dimanche à la Knitting Factory, c’est soirée stand-up. Et il y a du monde : lors de notre passage, une grande partie des spectateurs étaient debout. Rien d’étonnant : l’entrée est gratuite, le show est très drôle, avec des comédiens parfois connus pour leurs apparitions à la télé (SNL, Daily Show, Broad City…). Les invités changent chaque semaine. L’ambiance est jeune et le public très réactif, souvent bien réchauffé par l’happy-hour qui a lieu avant le show. Peu de touristes, beaucoup d’habitants du quartier. Chris Rock, Dave Chappelle, Sarah Silverman ou Hannibal Burress y sont passés.

Programme et infos ici

5- Dangerfield, Upper East Side

Ce comedy club, qui existe depuis 45 ans, est un landmark dans le monde du stand-up, où sont passés les pionniers comme George Carlin ou Jay Leno. Aujourd’hui, il n’est plus à la pointe de la mode, mais la salle reste mythique pour de nombreux comédiens. L’intérieur semble n’avoir pas changé depuis des années, tout comme le serveur courbé aux cheveux gris, dont on se demande pourquoi il n’est pas à la retraite, et qui vient souvent dire quelques blagues à la fin de son service. Lors de notre passage un lundi soir, il y avait une dizaine de personnes, tous âges, dont plusieurs couples de touristes américains. L’ambiance était intime, et les comédiens très bons (quatre sur cinq) ou très lourds (un autre). Pour ne pas payer l’entrée à 20$, télécharger un coupon sur le site de la salle (en semaine uniquement). Deux consommations obligatoires par personne.

Programme et infos ici 

D’autres adresses non testées ici, mais recommandées: le Caroline’s On Broadway (Midtown), le Gotham Comedy Club (Midtown), le Comic Strip Live (Upper East Side).