Où voir la floraison en 2019 autour de Los Angeles ?

Le parc Elsinore. /Pinterest

Après un hiver particulièrement pluvieux, il est (enfin) temps de profiter d’un “superbloom” autour de Los Angeles. Plus ou moins loin, les spots offrent des spectacles divers, de l’invasion de collines par les coquelicots à une marée de fleurs sauvages colorées. French Morning vous guide à travers champs.

Les floraisons de coquelicots à aller voir (en urgence)

Pour profiter du spectacle offert à Lake Elsinore (à 1h30 au sud-est de Los Angeles), il faudra vous dépêcher. Car l’explosion florale a commencé : les coquelicots californiens (orange) recouvrent d’ores-et-déjà les collines autour de Walker Canyon. Pour éviter de les abîmer, il faudra suivre les sentiers balisés. Attention : en raison de sa floraison anticipée, il y aura de la circulation le week-end sur l’Interstate 15.

Le bloom d’Antelope Valley (à 1h15 de Los Angeles) est également très populaire. Mais, la floraison de la réserve de pavot de Lancaster n’est pas encore à son apogée, elle devrait apparaître de fin mars à mi-avril. Si vous ne voulez pas attendre, vous pourrez toujours voir les Joshua Tree en fleurs. Pour information, les coquelicots s’ouvrent au milieu de la matinée et se recroquevillent en fin de journée, et lorsque les températures baissent. Pour une vue imprenable, optez pour la randonnée de 1,5 mile jusqu’à Vista Point.

Plus d’options pour contempler les fleurs sauvages

Vous pourrez vous rendre du côté de Malibu Creek State Park, à 50 minutes au nord-ouest de L.A. Malgré les ravages de l’incendie Woolsey, la pluie a apporté de la verdure. Et selon les prédictions des experts, une super-floraison miracle pourrait recouvrir la région dans les prochains jours.

Sur la péninsule de Palos Verdes (50 minutes en voiture), les fleurs sauvages fleurissent toute l’année grâce à son emplacement côtier, et plus spécialement en mars et avril. En cette saison, vous pourrez découvrir de nombreuses réserves naturelles fleuries – celles de Palos Verdes, Linden H. Chandler, George F. Canyon ou de White Point.

Pour observer la floraison à la Cold Creek Preserve (Santa Monica Mountains, à 50 minutes au Nord), il faudra arpenter le Stunt High Trail. Lors de cette randonnée, vous pourrez observer des Cardamine californica (blanches), toujours précoces dans les montagnes de Santa Monica. Et prenez votre livre d’horticulture, car vous en aurez besoin pour dénicher des morelles pourpre, des groseilliers à fleur de fuchsia et des concombres des Antilles.

Autre option : la randonnée Ray Miller (5 miles) dans le parc de Point Mugu, dans le comté de Ventura. Elle a l’avantage de combiner fleurs sauvages et vue imprenable sur l’océan.

Plus au sud, se trouve le parc d’Anza Borrego (à 3 heures de route). Selon les rangers, la floraison s’annonce extraordinaire cette année. Chaque canyon (Borrego Palm Canyon, Henderson Canyon Road ou encore Coyote Canyon) propose différentes variétés de fleurs sauvages. Pensez à vérifier si votre véhicule est adapté aux routes locales -endommagées par les pluies.