Vivre à Dallas: quel quartier choisir ?

Dallas city skyline, Dallas, Texas, the Dallas part of the Dallas/FortWorth Metroplex

Ville moderne, Dallas attire de plus en plus d’expatriés. En plus d’accueillir de grands groupes français tels que Safran, Essilor ou Airbus, le pouvoir d’achat de ses habitants y est fort en raison de salaires élevés et du coût de la vie faible comparé à d’autres grandes villes américaines. Dallas et sa voisine Fort Worth, formant la Metroplex, sont également appréciées pour leur localisation centrale qui permet de voyager facilement. Voici les quartiers résidentiels à privilégier. 

Un quartier jeune, branché et chic : Uptown Dallas

Uptown est le quartier moderne, vivant par excellent et très prisé des jeunes expatriés. Sa rue principale, McKinney Avenue, et ses nombreux restaurants et bars animés attirent. Dans ce quartier, on peut facilement se déplacer à pied ou bien utiliser les transports en commun comme le DART (Dallas Area Rapid Transit) ou le trolley historique, circulant jusqu’à Downtown. Olivier Sebag (agent immobilier pour Nathan Grace Real Estate) affirme que « les prix des locations oscillent entre $1.000 à $2.500 pour un appartement dans une résidence qui possède tous les services (salle de sport, piscine etc.) A la vente, des appartements plus luxueux coûteraient entre $350.000 à $500.000. »

Des quartiers pour petits budgets mais proche du centre-ville : Downtown Dallas et Oak Cliff

Tout comme Uptown, Downtown offre la possibilité de se déplacer sans voiture grâce aux transports en commun. La majorité des lieux-phares y sont concentrés, comme the Art District et ses nombreux musées (Dallas Museum of Art, Nasher Sculpture Center) et le Klyde Warren Park. Il s’agit d’un grand espace vert en plein cœur de la ville : été comme hiver, s’y déroulent des activités familiales et des concerts. Il est également connu pour son allée de food trucks.

Stéphanie Vermenouze, agente immobilier à United Real Estate, affirme que l’on peut y trouver « des appartements à des prix intéressants. Néanmoins, les constructions sont anciennes et peu lumineuses. Pour $2.500, on peut louer un appartement de deux chambres sur Commerce Street. »

Situé à douze minutes de Downtown et plus au Sud, Oak Cliff est un « quartier très en vogue depuis un moment », confie Olivier Sebag. Surnommé « le Brooklyn de Dallas », il accueille surtout la jeunesse artistique et hipster au sein du Bishop Art District. « On peut trouver des maisons à l’achat autour de $250.000 et en location autour de $1.200. » affirme l’agent immobilier.

Des quartiers familiaux : Richardson, Addison, Plano et Frisco 

Pour les familles qui recherchent un logement situé près d’une bonne école, le choix se porte souvent sur North Dallas et ses alentours en raison de la présence de la Dallas International School. Cette école dispense un enseignement en français du pre-Kindergarten au 12th Grade.

Stéphanie Vermenouze recommande, elle, Plano et Frisco. « Les habitations sont spacieuses, bien équipées, accessibles en terme de budget et toujours situées dans des résidences sécurisées. Il y a de grands parcs avec des aires de barbecue pour les familles. L’autre avantage est la proximité avec les commerces ; Plano se développe beaucoup depuis quelques années grâce à Legacy Hall, une zone commerciale. L’ouest de Plano comprend également de bonnes écoles publiques. »

Olivier Sebag conseille Richardson et Addison car ils « sont près d’écoles publiques qui sont particulièrement bien notées comme Brentfield Elementary, Park Hill Junior High et J.J Pierce High School. » Ces quartiers sont aussi appréciés pour leurs services et espaces verts. « Le prix des maisons en vente oscille en moyenne entre $425.000 à $600.000. Pour les locations, c’est autour de $2.800 à $3.500 », déclare-t-il.