Un pionnier de l’éducation bilingue distingué à New York

Une cérémonie de remise des Palmes Académiques qui se termine par un concert de mariachi. Même le visionnaire Napoléon, fondateur de cette distinction, n’y aurait pas cru.

C’est pourtant à cela qu’ont eu le droit les parents, enseignants et responsables associatifs venus assister à la décoration de Virgil de Voldère, jeudi soir, aux Services culturels de l’Ambassade de France. Ovationné, M. de Voldère, fondateur de la pre-school bilingue La Petite Ecole (LPENY) et instigateur du programme français-anglais de PS 84, a été décoré par l’Ambassadeur de France aux Nations-Unies François Delattre.

Les Palmes académiques récompensent depuis 1808 les éducateurs au service de la France. A New York, elles ont notamment été décernées en 2009 à quatre directeurs d’établissements proposant des programmes bilingues français-anglais, et à l’attaché éducatif de l’Ambassade de France Fabrice Jaumont. 

M. de Voldère, un galeriste qui a lancé avec d’autres parents le populaire programme bilingue de PS 84 dans l’Upper West Side en 2008, avant d’ouvrir deux “Petite Ecole” à TriBeCa et dans l’Upper West Side, s’est dit particulièrement touché par la distinction car “ma grande timidité en abordant le monde de l’éducation est que je n’ai pas de diplôme dans l’éducation, a-t-il rappelé. Ces palmes académiques, c’est en quelque sorte mon premier diplôme!

Ce papa raconte qu’il a eu envie de poursuivre son implication dans le développement de l’enseignement bilingue, après l’ouverture du programme d’immersion à PS 84, après être entré dans une salle de classe où les élèves “de tous horizons, de familles différentes” chantaient une berceuse française “sans accent” .

Je me suis rendu compte que je pouvais aider beaucoup d’enfants, poursuit-il. J’ai juste été au bon endroit au bon moment, et c’est formidable d’avoir eu un tel impact sans avoir l’impression d’avoir fait grand-chose » . Pour Virgil de Voldère, pas question de se reposer sur ses lauriers, même épinglés sur sa veste. Une troisième Petite Ecole est dans les cartons. Elle devrait voir le jour dans une église du West Village.