Au festival du film de drones de New York, quelques ovnis français

Vertigineuses, précises, aériennes, presque artificielles : les images filmées par des drones offrent un certain regard sur le monde. Ce nouveau genre filmique a désormais son festival, et c’est à New York que cela se passe.

Samedi 7 mars, se tiendra le premier Festival du film de drones – et la soirée, samedi soir, affiche déjà complet.

Parmi les 35 films sélectionnés (sur 152 reçus par le jury), plusieurs ont été réalisés par des Français, en particulier par Michaël Gisselère. Trois films de ce réalisateur, dont la boite de production, Freeway Prod, est installée dans les environs de Tours, ont été retenus. Deux autres Français figurent aussi dans la sélection.

Voici ce qui est censé refléter “le meilleur des films de drone”, côté France :

–  “Mont Saint Michel”, de Michaël Gisselère (catégorie architecture)

Très réussie, cette vidéo de trois minutes (300.000 vues sur YouTube) offre un panorama magnifique du monument normand.

Adriatic”, de Michaël Gisselère (catégorie voyages)

Des images de l’Adriatique, à l’origine commandées par une compagnie de croisières.

[vimeo 105884693 w=500 h=281]

– La démo 2014 de Michaël Gisselère (catégorie showreel)

Un grand mix spectaculaire, avec des prises de vues du Tour de France, de monuments historiques, de l’opéra Garnier et de l’Antarctique.

[vimeo 107821454 w=500 h=281]

– “Porsuit”, de Capitaine Citron (catégorie dronie)

Course poursuite potache entre un drône et un cycliste, dans la campagne française.

[vimeo 98904452 w=500 h=281]

– “Jinxi Welcomes Yo”, de Pierre Haberer (catégorie voyages)

Vidéo non disponible en ligne.