Vignobles en Arizona : la Verde Valley dévoile ses secrets

Situé au sud de Cornville, Alcantara Vineyards and Winery est un vignoble écoresponsable qui produit du Riesling, du Chardonnay ou du Sauvignon. (c) Alcantara Vineyards and Winery

Depuis plusieurs décennies, la Californie (avec la Napa Valley ou Sonoma) rassemble les plus grands vignobles américains et représente environ 90 % de la production des États-Unis. Mais l’Arizona vient jouer les trouble-fête et mérite que l’on y passe du temps. La vigne y pousse depuis plusieurs centaines d’années et, comme le rappelle l’association Arizona Wine Growers, les conquistadors y produisaient déjà du vin. Mais il aura fallu attendre le début des années 80 pour voir les vignobles se développer réellement dans plusieurs régions, après des études du sol réalisées par le docteur Gordon Dutt. “Tout le monde pensait que le vin d’Arizona serait du jus de cactus”, se souvient-il. Pourtant, ses investigations ont démontré que les sols étaient très proches de ceux de la Bourgogne.

Aujourd’hui, les deux régions viticoles les plus connues se situent près de Tucson dans le sud de l’Arizon, autour des villes de Sonoita et Willcox, à quelques dizaines de miles de l’I-10. Ces deux localités figurent parmi les pionnières de la viticulture, dans un état plus connu pour ses sites touristiques, comme le Grand Canyon ou Antelope Canyon. Ces zones bénéficient d’ailleurs du label “American Viticultural Area” (AVA). 

La Verde Valley, un nouvel eldorado

Depuis les années 2000, une troisième région se fait de plus en plus connaître : la Verde Valley. Située sur la route de Sedona, à deux heures au nord de Phoenix (I-17 et I-40), elle est constituée de plusieurs villes telles que Sedona, Cornville, Cottonwood, Clarkdale ou Jerome. Aujourd’hui, cet axe d’environ 30 miles (Highway 89A) a été baptisé Verde Valley Wine Trail et regroupe environ 25 vignobles, dont les domaines d’Alcantara (Cottonwood), d’Oak Creek et de Page Springs Cellars (tous deux à Cornville). Avec des cépages comme les cabernets, zinfandel ou syrah, la Verde Valley a aussi obtenu le label AVA. En 2014, Clarkdale est même devenu un lieu de formation pour les étudiants en viticulture, avec le Southwest Wine Center. Bref, la Verde Valley vaut vraiment le détour soit au cours d’un week-end prolongé, soit durant une semaine pour y visiter les vignobles et déguster les nombreux vins produits sur place.

Et ce n’est pas tout, car la Verde Valley est traversée par la Verde River sur laquelle il est possible de pratiquer de nombreuses activités, comme le canoë-kayak ou le paddle. Des guides proposent même de découvrir les domaines viticoles en kayak ! Cette région est aussi parfaite pour faire de la randonnée avec le Red Rock State Park ou découvrir les paysages au rythme du train avec le Verde Canyon Railroad, qui relie Clarkdale à Perkinsville en quatre heures.

Des logements pour tous les goûts

Sur place, ce ne sont pas les hébergements qui manquent, avec des établissements comme le Grand Hotel de Jerome qui surplombe cette ville de 500 habitants, ou encore The Tavern Hotel, un boutique-hôtel à Cottonwood. Pour les amateurs de lieux pittoresques, The Vineyards Bed and Breakfast accueille les visiteurs dans ses trois suites et propose un tour des vignobles. Haut lieu du tourisme en Arizona, Sedona compte de nombreux hôtels avec de magnifiques vues, à l’image du Sky Rock Inn of Sedona, du Sky Ranch Lodge ou du Casa Sedona Inn.

Pour plus de d’informations sur la découverte des vignobles et des domaines de la Verde Valley, le site de l’association Verde Valley Wine Trail est un bon début pour préparer un séjour au cœur de l’Arizona.