François Hollande vient dire bonjour à la French tech de New York

C’est un aller-retour express, qui durera moins de 24 heures. Ce vendredi 22 avril, François Hollande passera la journée à New York. Sa mission numéro un : signer, à l’ONU, l’accord de Paris sur le climat, aboutissement de la COP21.

Le président de la République, qui s’est aussi calé un café avec Bill Clinton, profitera également de cette escapade à Manhattan pour rencontrer des représentants de la “French Tech” de New York. Pas très longtemps : son programme prévoit 40 minutes montre en main avant de reprendre l’avion.

Si François Hollande consacre un créneau à la French Tech de New York, c’est parce que celle-ci est en pleine ébullition depuis trois ans, avec de nouvelles arrivées chaque mois et des acteurs en pleine croissance (Dashlane, Criteo, Neolane, Devialet, Teads…).

Il rencontrera ainsi Gaël Duval, l’organisateur de La French Touch Conférence, dont la prochaine édition aura lieu les 21 et 22 juin à New York, qui est à l’initiative de cette rencontre. “Nous tenions à organiser cette “séquence” pour souligner le rayonnement des entrepreneurs aux Etats-Unis et l’excellence des startups françaises représentées à New York”, souligne Gaël Duval qui dévoilera au président le programme de sa conférence.  Frédéric Montagnon, le fondateur de Secret Media, aura aussi l’occasion de lui serrer la main, tout comme Laetitia Gazel-Anthoine (Connecthings), Alexis Le-Quoc (Datadog), Fabrice Sergent (Bandsintown) et Laurent Binard (Teads).

Jonathan Benhamou, fondateur de PeopleDoc, jouera le rôle du MC – c’est dans les locaux de sa start-up qu’aura lieu cette rencontre. Il a appris la nouvelle cette semaine. “Je pense que l’Elysée nous a choisis parce qu’on est une boite en forte croissance qui vient de se développer récemment aux Etats-Unis, qu’on a levé des fonds”, raconte le patron de 32 ans, qui a déménagé à New York en 2014. “En tout cas, c’est super pour la boite, c’est une vraie reconnaissance.”

Ce sera la première fois qu’il rencontre le président de la République. “Je vais lui dire que la France est un très beau pays pour débuter une entreprise, et que cela ne se sait pas assez. Et que les Français qui sont ici ne partent pas pour des raisons fiscales, mais pour faire rayonner la France, créer des champions internationaux.”

D’autant que beaucoup de ces start-ups créées par des Français et installées à New York opèrent sur un mode transatlantique. Près de 85% auraient conservé leur activité de R&D en France, selon Frédéric Montagnon porteur de la French Tech New York.

Jonathan Benhamou en est l’exemple. Il prévoit d’embaucher 90 personnes dans ses bureaux parisiens dans l’année qui vient – essentiellement des ingénieurs – pour soutenir la croissance de son activité aux Etats-Unis. Pas de doute que le “PR” va apprécier.

- Services -
PARTAGER
Photo du profil de Jessica Gourdon
Basée à New York depuis 2012, Jessica Gourdon collabore à French Morning depuis son arrivée dans la Grosse Pomme. Elle suit de près l'actualité du business franco-américain, ce qui la conduit aussi bien à parler de Mimolette bloquée à la frontière que de start ups fraîchement débarquée à Silicon Alley.
  • FDSouche

    ah çà pour se promener c’est bien tout ce qu’il sait faire, d’autant que la royal sera aussi de la partie… les français paieront la note de leurs voyages inutiles…

    • Coquin

      N’oublions pas qu’il laisse les “Sans dents” lui payer tout ceci, beaucoup d’entre eux ont d’ailleurs vote pour lui. Sigh !
      Ce lugubre individu ne connait pas la honte.
      I agree with you, se promener ainsi est son point fort.

  • Alan

    Il ferait mieux de s’occuper des problèmes des entreprises en France déjà… Il va s’émerveiller de la réussite des entreprises françaises à l’extérieur mais il est leur fossoyeur en France. Un désastre ce président

    • Maurice

      C’est une entreprises française !

  • mireille

    je lui ai serré la main, il est trop mignon de près, limite d’la bombe !

    • Coquin

      Drole de gout ! Donc Quasimodo est “trop mignon de pres”, lui aussi ?!
      Brad Pitt et Georges Clooney sont laids, j’imagine ?

  • snow white

    I est venu voir les Exile commerciaux

Article précédentBravo aux vainqueurs du Concours d’éloquence français de Fordham
Article suivantShopping nocturne et gourmand au Queens International Night Market