Sandrine Mehrez Kukurudz, une romancière en herbe dans l’événementiel

En savoir plus

La valise noire à noeuds roses en vente sur Amazon 

Elle a commencé sa carrière professionnelle dans le journalisme de presse écrite et la radio. Elle se dirige par la suite vers les métiers de la communication et de l’événementiel. Aujourd’hui, Sandrine Mehrez Kukurudz, co-présidente de la société French Touch USA, s’est ajoutée une nouvelle corde à son arc: la publication d’un roman, La valise noire à nœuds roses.

Installée depuis douze ans aux États-Unis, la Française vit depuis cinq ans à New York. « J’ai écrit mes premiers poèmes à 8 ans et mes premiers récits à l’âge de 12 ans. Et puis c’est toujours resté au fond d’un placard. Un jour, je me suis levée en me disant: ça y est, c’est maintenant. J’ai écrit ce premier livre en trois semaines, dit-elle. J’écrivais tous les matins entre 5am et 10am, j’étais concentrée. Il ne fallait pas me parler”.

Mais lorsqu’elle quitte Miami pour venir s’installer à New York, elle met le manuscrit au placard “par manque de temps”. C’est grâce à son mari, Rodrigue, qu’elle reprend le projet en main. Il va lui laisser quinze jours pour mettre son manuscrit en forme. Elle décide de faire de l’auto-édition sur Amazon. «J’ai passé l’âge d’en prendre plein la gueule, quand on sait qu’un manuscrit sur trois mille est retenu. Je n’avais pas envie de rentrer dans cette course folle ».

La valise noire à nœuds roses raconte l’histoire de Laure, qui n’a pas revu son frère Paul depuis 70 ans, après avoir été séparés pendant leur enfance durant La Seconde Guerre mondiale. En quittant New York pour Paris, une rencontre imprévue met cinq femmes sur son chemin. Elles vont l’aider à retrouver son frère.

L’ouvrage tient en haleine le lecteur du début à la fin. Il n’y a pas de temps mort. Sandrine Mehrez-Kukurudz ne compte pas s’arrêter là, et souhaiterait écrire une nouvelle histoire autour de la Seconde Guerre mondiale.

En savoir plus

La valise noire à noeuds roses en vente sur Amazon