Vacances aux Etats-Unis : des expatriés français se lancent dans l’échange de logements

Echange de logements

Face à la pandémie de COVID-19, la plupart des Français expatriés aux Etats-Unis ont préféré annuler leurs vacances – cette année, il n’y aura pas de retour en France ni de séjour à l’étranger. Mais l’idée d’une escapade locale est dans tous les esprits : et si 2020 était propice à explorer un peu plus les Etats-Unis ? Célia Grienti, qui s’est installée dans le Colorado l’été dernier, n’hésite pas longtemps : elle propose rapidement sur le groupe Facebook des Frenchies aux Etats-Unis d’échanger son logement avec d’autres expatriés. Elle connaît bien la formule : « Je viens de la Réunion, et j’ai déjà pratiqué l’échange de logements en métropole et à Mayotte. Je n’ai eu que des bonnes expériences. Au-delà de l’aspect financier, je trouve qu’il y a un véritable échange avec l’habitant en amont, qui partage en général ses bons plans : c’est beaucoup plus convivial qu’une simple location. J’ai presque l’impression d’être en vacances chez des amis qui sont absents. » Sa proposition rencontre un succès immédiat : en quelques heures, les expatriés se manifestent de la Californie à l’Arizona, en passant par la Floride et la Géorgie.

Josiane Marshall, fondatrice du groupe Facebook en question, et Julie Ouertani, modératrice, décident alors de prendre les choses en main et de créer un réseau officiel d’échanges de logements entre expatriés français. Respectivement basées à Miami et à Washington DC, Josiane Marshall et Julie Ouertani travaillent ensemble à distance à la bonne gestion du groupe, fort aujourd’hui de plus de 20 000 membres. « J’ai imaginé ce groupe comme un réseau d’entraide entre Français qui vivent aux Etats-Unis, mais il s’adresse également à ceux qui souhaitent s’y expatrier », explique Josiane Marshall. « J’ai passé un peu de temps en Louisiane et au Texas avant de poser mes valises à Miami, en Floride, où je suis très impliquée dans la communauté francophone. J’ai notamment créé l’entreprise Close to USA pour aider ceux qui souhaitent vivre une expérience professionnelle aux Etats-Unis à trouver des stages rémunérés dans leur domaine ».

Josiane Marshall et Julie Ouertani ne sont pas encore familières avec la pratique d’échange de logements – qui existe aux Etats-Unis depuis les années 1950 –, mais elles imaginent bien se lancer cet été. « Le concept que nous souhaitons développer tourne autour de la francophonie », souligne Josiane Marshall. L’annuaire qu’elles ont créé est consultable en ligne, et regroupe trois services : l’échange de logement, la location saisonnière et les rencontres. « Le mieux serait que la personne soit sur place, pour pouvoir apporter un plus à l’expérience. Dans le cas de l’échange, pour lequel nous avons créé des modèles de contrats, nous souhaitons que la personne accueillie ait au moins à sa disposition une fiche avec la liste des endroits préférés de son hôte, par exemple », insiste Josiane Marshall. « Pour l’option rencontre, l’idée est qu’il y ait un parrain ou une marraine dans chaque région, et qu’il ou elle offre un peu de son temps pour faire découvrir sa ville à d’autres expatriés ».

Au lendemain du lancement de la plateforme, « nous avions déjà une dizaine de personnes inscrites », annonce fièrement Julie Ouertani. Issue d’une formation en marketing et communication, elle se réjouit de ce nouveau projet. Toutes les deux œuvrent bénévolement pour « une communauté solidaire, forte, qui s’entraide ».