Une prof new-yorkaise virée pour avoir servi du vin à ses élèves à Paris

Un juge de Manhattan a approuvé mercredi la décision de l’école Calhoun School de renvoyer Danièle Benatouil, une professeur ayant autorisé ses élèves de moins de 21 ans à boire un verre de vin lors d’un déplacement en France.

Cela faisait treize ans qu’elle enseignait le français dans cet établissement où ses élèves la décrivaient comme la “meilleure professeur de français qui soit“. Et pourtant, en 2010, un voyage scolaire à Paris a changé le destin de cette enseignante. Ravie de faire découvrir la culture française sous tous ses angles à ses élèves de Terminale, Danièle Benatouil les autorise à accompagner leur dîner d’un verre de vin. Elle avait, auparavant, sollicité l’accord de leurs parents.

Les six étudiantes revenues à Manhattan exposent leur voyage à Paris devant d’autres élèves et des professeurs, plutôt surpris de les découvrir un verre d’alcool à la main sur plusieurs photos. L’affaire s’ébruite au sein de l’établissement scolaire et quelques jours plus tard, fin 2010, la professeur bilingue se voit licenciée sans indemnités.

Le récit n’avait alors pas été rapporté par les médias jusqu’à ce qu’un juge de New York considère comme légitime la décision de l’école Calhoun. L’enseignante, affirmant que le bon vin est un pan de la culture française, est accusée de n’avoir pas respecté la politique de “tolérance zéro” du lycée vis-à-vis de l’alcool. Rappelons que l’âge légal pour consommer de l’alcool est de 18 ans en France contre 21 ans aux Etats-Unis, une discordance culturelle importante dans cette affaire.

Depuis novembre 2011, Danièle Benatouil enseigne à nouveau le français, dans un autre établissement public (The Hewitt School) de New York. Mercredi, son avocat a déclaré qu’il ferait appel du jugement rendu et a réclamé $120.000 d’indemnités pour sa cliente.