Homemuse, la plateforme de cours de musique en ligne créée par une pianiste française

Céline Burnichon, créatrice de Homemuse

Piano, guitare, batterie, violon ou trombone ? Apprendre un instrument depuis chez soi n’a jamais été plus facile, depuis que l’épidémie de COVID a a fait des leçons en personne un souvenir d’une autre époque. Encore faut-il trouver le bon enseignant, celui ou celle qui passionnera l’élève et lui donnera la motivation de s’investir dans un apprentissage qui demande régularité et rigueur. Avec Homemuse, rien de plus facile : cette plateforme rassemble plusieurs dizaines de professeurs de musique, tous triés sur le volet. “L’un deux, Daniel, compose des musiques de films à Los Angeles; on peut aussi prendre des cours de guitare avec Paul Thomas, qui est le bassiste du groupe Good Charlotte“, énumère Céline Burnichon, créatrice de Homemuse. “Nous avons beaucoup de profils intéressants, couvrant une quinzaine d’instruments, ainsi que la théorie musicale et la composition. Nous avons reçu beaucoup de candidatures pour rejoindre notre plateforme, et nous avons fait une sélection assez serrée pour proposer un produit de qualité.

Homemuse est un projet sur lequel Céline Burnichon travaille depuis deux ans. Cette pianiste diplômée des conservatoires de Chambéry et de Metz, donne des cours depuis ses 16 ans. Elle avait d’ailleurs monté une école de musique à Metz, Le Petit Mozart. Arrivée en 2015 à Palo Alto, le goût de l’entreprenariat la rattrape rapidement. “Au départ, le site était destiné à mettre en relation professeurs et élèves et proposer des outils en ligne pour améliorer le suivi entre les cours particuliers donnés en personne. Pour les enseignants, le but était aussi de faciliter toutes les tâches administratives, comme la programmation et l’annulation des cours, ainsi que le paiement des factures.” Pendant un an, Céline Burnichon prend des cours de marketing, de droit, de finance, de design, et d’informatique pour monter son project: “Je suis avant tout pianiste, et ce sont des compétences qu’on n’apprend pas au conservatoire“, rappelle-t-elle en souriant. “Heureusement, deux amis ingénieurs m’ont proposé de m’aider.” Un designer français a également rejoint l’aventure cette année pour redesigner le site.

En mars dernier, la plateforme de cours à domicile est prête à être lancée : “Les cours en ligne étaient prévus pour plus tard…Avec la COVID, tout s’est accéléré : nous sommes une petite structure, assez flexible pour soudainement pivoter tous les cours en ligne. Les parents ont suivi, et les enseignants se sont adaptés.” Grâce à un partenariat avec Zoom, il suffit d’un clic pour commencer sa leçon.

L’accès à Homemuse est gratuit pour les enseignants et pour les élèves, et la plateforme se finance en gardant un pourcentage de la leçon : “On prélève 4% du côté de l’enseignant, et le prix de la leçon est majoré de 15% aux élèves.

Céline Burnichon compte étendre l’offre de Homemuse l’année prochaine, en proposant des Master Classes sur des thèmes variés : composition, blues, le rock des années 80, le violon dans la musique baroque…”Nos enseignants sont avant tout des musiciens, grâce auxquels nous voulons créer une vraie communauté autour de cet art.